Alliances Développement immobilier poursuit la restructuration de sa dette

Alliances Développement immobilier poursuit la restructuration de sa dette

L'AMMC vient de donner son visa pour l'opération de titrisation d'Alliances Développement Immobilier (ADI). L'opération porte sur un montant maximum de plus de 1,1 milliard de dirhams et devrait permettre à Alliances de rembourser certains de ses créanciers en vue de la restructuration d'une partie de sa dette privée.

Par

Ahmed Ammor, directeur général d'Alliances. Crédit : Aicpress

Après avoir réduit sa dette bancaire, ADI réalise la deuxième phase de son plan de restructuration de sa dette privée afin de retrouver des fondamentaux solides. Depuis le démarrage de son plan de restructuration, le groupe immobilier a réussi à réduire sa dette de 5,6 milliards de dirhams. Elle est passée de 8,5 à 2,9 milliards de dirhams.

« Aujourd’hui, le groupe retrouve une structure financière saine qui lui permettra d’appréhender l’avenir de manière sereine« , précise un communiqué de la société.

Les conseils d’administration d’Alliances Développement Immobilier et de chacun des établissements initiateurs, tenus en février 2018, ont autorisé dans le cadre de la restructuration financière du groupe Alliances, la mise en place d’un programme de titrisation de certains actifs immobiliers, notamment Aghouatim Al Baraka S.A, Allixus 2 S.A, Remal Morocco Hospitality S.A.S et Société d’Aménagement Lixus S.A.

A travers cette opération de titrisation, le groupe espère rembourser certains de ses créanciers en vue de la restructuration d’une partie de sa dette privée. Lancée à l’initiative de la société de gestion « BMCE Capital Titrisation », l’opération porte sur la titrisation d’actifs immobiliers détenus par certaines filiales du groupe Alliances Développement immobilier.

La souscription est strictement réservée à certains créanciers actuels d’ADI  souscrivant soit directement soit indirectement par l’intermédiaire d’un souscripteur désigné par leurs soins, et ayant la qualité d’investisseur qualifié, tel que prescrit dans la note d’informations visée par l’AMMC. La période de souscription de la présente émission s’étendra du 26 au 28 mars.

article suivant

La BBC révèle comment la corruption "ronge" le football algérien

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.