Transavia pourrait rouvrir sa ligne Paris-Dakhla l'hiver prochain

L'arrêt de la liaison Paris-Dakhla à la fin mars a été attribué à des "pressions"du Polisario par la presse. L'ONMT et Transavia assurent que la liaison reprendra l'hiver prochain, comme prévu par les accords signés entre eux.

Par

Transavia Casablanca Orly

L’arrêt de la liaison Paris-Dakhla à la fin mars a été attribué à des « pressions« du Polisario par la presse. L’ONMT et Transavia assurent que la liaison reprendra l’hiver prochain, comme prévu par les accords signés entre eux.

« Nous n’avons pas arrêté de desservir Dakhla, c’est tout simplement que nous arrêtons nos vols pour la belle saison. Nous reprendrons cette ligne en fin d’année« , annonce Tansavia, la compagnie low-cost du groupe Air France-KLM, ce mercredi sur Twitter.

La veille, le site spécialisé Tourismapost.ma relevait que la liaison Paris-Dakhla serait suspendue par la compagnie à la fin du mois de mars. « Comment expliquer la fin de la liaison Paris-Dakhla par la compagnie Transavia ?« , s’interroge le site.

D’autres sites d’informations y ont répondu en liant l’arrêt de la liaison à des « pressions » du Polisario, s’appuyant sur la jurisprudence de la Cour européenne de justice de l’Union européenne issue des arrêts du 21 décembre 2016 et du 27 février 2018 qui jugent que les accords agricoles et de pêche qui lient l’UE au Maroc ne sont pas applicables au Sahara.

D’autant plus plausible que cette ligne était spécifiquement dans le viseur du Polisario. Dès le lendemain de son lancement fin octobre, le Polisario a en effet déposé « une assignation devant le tribunal de commerce de Créteil pour obtenir l’interdiction du vol et de l’exploitation de la ligne« , nous indiquait leur avocat des séparatistes, Gilles Devers. Ce dernier précisait réclamer 400.000 euros de dommages et intérêts.

En outre, Yabiladi révélait le 4 mars, qu’après les accords halieutique et agricole, l’accord de transport aérien Maroc-UE était « dans le viseur des eurodéputés pro-Polisario« .

Néanmoins, l’arrêt à fin mars de la liaison Transavia depuis Paris vers Dakhla était en fait prévu depuis son lancement en octobre. « La signature en septembre 2017 du contrat entre l’ONMT et Transavia avait pour objectif d’inaugurer une nouvelle route reliant Paris à Dakhla pour la saison hiver 2017-2018, du 29 octobre 2017 au 24 mars 2018« , écrit l’ONMT dans un communiqué parvenu à notre rédaction ce jeudi.

Et effectivement, un précédent communiqué de septembre dernier, suite à la signature de l’accord, précisait bien qu’il s’agissait d’un « vol direct Orly-Dakhla sur l’hiver 17/18« .

En outre, l’ONMT annonce dans un communiqué que « des négociations sont en cours entre le Département du Tourisme et la compagnie aérienne afin de pérenniser cette connexion. Un accord de principe a d’ores et déjà été donné afin de reconduire le vol pour la saison hiver 2018-2019« . Ce que Transavia confirme à ses clients en indiquant sur Twitter que les « prochains billets pour fin 2018 et début 2019 seront progressivement mis en vente en avril« .

article suivant

Brexit : le gouvernement britannique réussit à faire passer son projet de loi

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.