Portfolio : la caricature au service de l'égalité des sexes

Le jeune dessinateur, Saad Jalal, nous fait découvrir ses caricatures engagées pour défendre l'égalité des sexes. Portfolio.

Par

Crédit : Saad Jalal

Promouvoir l’égalité des sexes par la caricature. Telle est la mission que se donne le jeune dessinateur, Saad Jalal, qui fait danser depuis longtemps ses crayons pour lutter contre les injustices et les violences faites aux femmes. Violence, viol conjugal, harcèlement sexuel… rien n’échappe au caricaturiste qui prend un malin plaisir à dénoncer une société « misogyne et patriarcale« . Des valeurs comme l’égalité, la liberté ou encore l’émancipation des femmes sont donc régulièrement véhiculées par sa plume.

Dans un mélange captivant de couleurs et d’univers, les dessins de Saad Jalal sont d’un humour cynique déroutant. Ce qui en fait un vecteur médiatique d’autant plus redoutable : « le dessin n’est pas qu’un art, c’est aussi un moyen de véhiculer des messages et des idées fortes », nous assure le président fondateur du « Moroccan Cartoon Center » qui se targue d’avoir une « arme redoutable capable d’interpeller et d’éveiller des consciences. »

Ceci dit, Saad Jalal reconnait tout de même que les « jeunes dessinateurs » n’ont pas le pouvoir de changer les mentalités. « Néanmoins, nous poursuivrons notre travail, notre engagement pour l’égalité des sexes« , nuance-t-il.

Le jeune artiste prépare ses premières expositions dans plusieurs villes du Maroc, en partenariat avec ONU Femmes. Il nous dévoile certains de ses coups de cœur ; un regard sur la situation actuelle d’un Maroc qu’il souhaite « réellement émancipé, et où la femme est l’égale de l’homme« .

Crédit : Saad Jalal

« Qu’est-ce que c’est, ce temps ?« . Crédit : Saad Jalal

« Dans cette caricature, j’ai voulu mettre en lumière le fait que dès l’enfance, on fait comprendre aux hommes qu’ils doivent être autoritaires. On leur inculque aussi qu’ils sont les tuteurs des femmes« .

Crédit : Saad Jalal

« Tu n’es pas un homme« . Crédit : Saad Jalal

« Un manque de virilité, c’est ainsi qu’un homme traitant dignement et respectueusement une femme est perçu par une société patriarcale comme la nôtre ».

Crédit : Saad Jalal

Crédit : Saad Jalal

« Dans une société patriarcale, ce dessin témoigne de la perception de la femme comme une marchandise. Je fais référence ici à la dot qui, au-delà de sa valeur symbolique, est devenue une contrepartie donnant accès au plaisir ».

Crédit : Saad Jalal

Crédit : Saad Jalal

« Pour les femmes, la société patriarcale est comme une prison. Heureusement, elles ne sont plus impuissantes face aux barreaux. Elles essaient tant bien que mal de s’en libérer ».

Crédit : Saad Jalal

Crédit : Saad Jalal

« Cette caricature représente l’idéal pour moi. Pour atteindre cette émancipation rêvée, il est indispensable que les hommes et les femmes collaborent. C’est ce qui nous permettra de vivre dans une société complètement égalitaire ».

article suivant

Quand le Maroc battait le Portugal (3-1) en 1986...

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.