Hakim Benchemass renonce à poursuivre les quatre journalistes qui ont divulgué les travaux d'une commission d'enquête

Suite à une intermédiation du Syndicat national de la presse marocaine, le président de la Chambre des conseillers a retiré sa plainte contre quatre journalistes accusés de "publication d'informations concernant une commission d'enquête". 

Par

Hakim Benchamach après son élection à la tête de la 2e chambre. Crédit: R. Tniouni
Hakim Benchamach après son élection à la tête de la 2e chambre. Crédit: R. Tniouni

Dans un communiqué diffusé ce lundi 5 mars, le Syndicat national de la presse marocaine (SNPM) annonce qu’à l’issue de « consultations menées (…) et à la lumière de la volonté de toutes les parties (…) le président de la Chambre des conseillers a décidé de retirer sa plainte » déposée à l’encontre d’un parlementaire et quatre journalistes.

Pour rappel, Hakim Benchemass avait accusé les journalistes Mohamed Ahdad (Al Massae), Abdelhak Belachgar (Akhbar Al Yaoum), Kaoutar Zaki et Abdelilah Sakhir (Aljarida24) de « publication d’informations concernant une commission d’enquête« .

Le parlementaire avait, lui, été accusé  de « divulgation du secret professionnel et participation dans la publication d’information ayant trait à la commission d’enquête« , d’après Telquel Arabi. L’affaire portait sur les travaux de la commission mise en place par le parlement pour enquêter sur les retraites.

Charki Lahrech

article suivant

Doléances financières des médecins privés : où en sont les négociations avec le ministère ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.