“Rabat, ville lumière”, des milliards et une polémique

“Rabat, ville lumière”, des milliards et une polémique

Les élus de la Fédération de la gauche démocratique ont déposé une demande d'enquête à la Cour des comptes 
au sujet du projet “Rabat, ville lumière, capitale de la culture marocaine”. Que lui reprochent-ils ? Réponses.

Par

Cérémonie de signature des conventions de “Rabat, ville lumière”, en présence de Mohammed VI, le 12 mai 2014. Crédit: DR

Le 12 mai 2014, Mohammed VI présidait la cérémonie de signature des conventions du projet “Rabat, ville lumière, capitale de la culture marocaine”. Huit ministres, tout ce que compte le pays comme grands établissements publics ainsi que les élus apposent leurs signatures pour un projet de développement intégré qui ambitionne, entre 2014 et 2018, de faire de la capitale administrative du royaume une ville moderne, verte et attrayante. Le tout pour un budget global de 9,42 milliards de dirhams.

Or, près de quatre ans plus tard, une polémique s’installe entre un groupe d’élus locaux et le maire de Rabat, Mohamed Sadiki, qui siège au conseil d’administration de Rabat Région Aménagement, maître d’ouvrage du projet. À tel point que, le 12 février, les élus de la FGD ont saisi la Cour des comptes pour une enquête sur tout le projet, en prenant au passage le soin de mettre le doigt, affirment-ils, sur certains des dysfonctionnements les plus criants.

La FGD accuse

Dans leur requête adressée à l’institution que préside Driss Jettou, les élus de la FGD listent une série de griefs...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Casablanca Finance City : clap de fin pour le régime fiscal préférentiel

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.