L'automobile booste les performances du crédit à la consommation

Selon les dernières statistiques de l'Association professionnelle des sociétés de financement (APSF), plus d'un véhicule neuf sur deux a été financé par le crédit à la consommation en 2017.

Par

En 2017, à travers le crédit automobile, les ménages ont acquis près de 86.000 véhicules neufs (+7 %), pour une valeur totale de plus de 13 milliards de dirhams (+6 %). La part des sociétés de crédit à la consommation dans le financement automobile, exprimée par le nombre de dossiers financés rapporté aux ventes automobiles, a atteint 51 % en 2017 au lieu de 49 % un an plus tôt.

Selon l’Association des importateurs de véhicules automobiles montés (AIVAM), le marché automobile a progressé de 3,36 % par rapport à 2016, avec un volume de ventes de voitures neuves de 168.593 unités.

Par segment, les ventes de voitures particulières totalisent 155.213 unités (+1,9 %) et celles des véhicules utilitaires légers 13.380 unités (+24,1 %). Toutes formes confondues (crédit classique et LOA), la valeur des véhicules financés par les sociétés de crédit à la consommation a dépassé les 13 milliards de dirhams en 2017 (contre 12,4 milliards en 2016) enregistrant une progression de 6,1 %.

L’encours global des crédits accordés aux ménages à fin 2017 ressort à près de 100 milliards de dirhams (+5 %). Et le rythme de progression des sociétés de financement accélère depuis plusieurs mois. Et pour cause : selon le HCP, les ménages marocains, encore sous-équipés, estiment que la conjoncture est défavorable pour des acquisitions de biens durables tandis que le taux de bancarisation au Maroc a atteint des niveaux inédits (+de 70 %).

Par ailleurs, dans un environnement macroéconomique marqué par des taux d’intérêt faibles, l’activité de « crédit conso » offre aux sociétés de financement des marges d’intérêt plutôt confortables, leur permettant de fidéliser une clientèle de plus en plus à la recherche d’une vie confortable.

L’encours des crédits à la consommation accordés aux ménages à fin décembre 2017, ressort à 49 milliards de dirhams environ, soit une hausse de 7 % par rapport à fin décembre 2016.

En 2017 uniquement, les financements globaux de l’année ont dépassé les 23 milliards de dirhams en hausse de 5.6 % par rapport à 2016. Là encore, les crédits à la consommation s’adjugent 15,5 milliards de dirhams, les 8 milliards restants ont été affectés au crédit immobilier (crédit acquéreur).

article suivant

Quand le Maroc battait le Portugal (3-1) en 1986...

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.