Le Maroc compte "poursuivre ses efforts" en vue d’extrader l’ancien élu Said Chaou

La demande d'extradition de Said Chaou a été rejetée en première instance par la justice néerlandaise. Les autorités marocaines comptent faire appel de cette décision.

Par

Crédit : Tniouni

Après le rejet en première instance par un tribunal néerlandais de la demande d’extradition formulée par le Maroc pour l’ancien député Said Chaou poursuivi pour trafic international de drogue, le ministre de la Justice Mohamed Aujjar a déclaré ce vendredi que le Royaume compte « poursuivre ses efforts » pour faire aboutir la procédure.

Lire aussi : Pays-Bas : l’extradition de Said Chaou refusée, le procureur entend se pourvoir en cassation

Mohamed Aujjar a également affirmé que les autorités néerlandaises ont l’intention d’envisager un recours contre le verdict de la justice néerlandaise. Le ministre précise que les « autorités judiciaires des deux pays sont en contact, conformément à l’esprit et la lettre de l’accord de juin 2017« .

Pour rappel, le tribunal de Breda (sud des Pays-Bas) avait estimé jeudi, au moment de remettre son jugement, que « les garanties présentées par le Maroc (concernant l’extradition de Said Chaou, NDLR) ne sont pas suffisantes et ne permettent pas d’écarter le danger d’un procès inéquitable« .

L’extradition de Said Chaou a été au cœur de tensions diplomatiques entre les deux royaumes. Le Maroc avait rappelé, le 24 juin, son ambassadeur aux Pays-Bas, après deux mois d’échanges avec les autorités néerlandaises concernant l’extradition du fondateur du Mouvement du 18 septembre pour l’indépendance du Rif (M18S).

Cinq jours après ce rappel, l’ancien parlementaire a été arrêté aux Pays-Bas le 29 juin, suite à une « demande d’arrestation et d’extradition » formulée par Rabat.

article suivant

Patricia Buisson, spécialiste de la "politique de prix", en renfort chez Total Maroc

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.