Casa Transports veut mettre le paquet sur les solutions d'énergie renouvelable

Dans cet entretien croisé, Youssef Draiss, directeur général de Casa Transports, et Philippe Ratto, directeur général de RATP Dev Casablanca  s'expriment sur la polémique du contrat d’exploitation du tramway, la méthode d’évaluation des performances du système des transports géré par Casa Transports et les axes de développement l'entreprise.

Par

Crédit: DR

Telquel : Quels sont les axes stratégiques sur lesquels vous travaillez actuellement ?

Youssef Draiss  : Casa Transports est aujourd’hui l’instrument du Conseil communal pour la mise en place d’une mobilité intégrée et durable. Elle passe notamment par la planification de la mobilité, avec l’actualisation du Plan des déplacements urbains, la mise en place de 100 km de lignes de tramway et de bus à haut niveau de service (BHNS, les fameux « busway », NDLR), la régulation du trafic, le stationnement et la réalisation de parkings en ouvrage, le plan de circulation à l’échelle de la ville et la préparation de l’interopérabilité bus-tram.

Il s’agit donc d’un volet important du plan de développement de la ville de Casablanca 2015-2020, avec un investissement de 18 milliards de dirhams. Sur le plan opérationnel, notre objectif est d’assurer pour les Casablancais un service de qualité aux meilleurs standards.

Philippe Ratto : Le client voyageur est ainsi au cœur des préoccupations de l’entreprise, de sorte que le réseau de transport en commun en sites propres soit pleinement plébiscité. L’objectif est aussi de favoriser l’abandon de la voiture au profit des transports en commun moins polluants.

Quid de votre projet de développement des énergies renouvelables ?

Youssef Draiss : Nous avons lancé un appel à manifestation d’intérêt pour équiper les centres de maintenance avec de l’énergie renouvelable au moyen de plaques photovoltaïques. Les deux centres concernés sont celui de Sidi Moumen, qui est opérationnel depuis 2012, et celui de Sidi Bernoussi, qui sera opérationnel à la fin de l’année.

Parallèlement, nous avons entamé une réflexion sur l’énergie de traction des rames avec d’autres partenaires. Cette partie représente le gros de la facture énergétique annuelle de Casa Transports, qui est de l’ordre de 26 millions de dirhams.

Le marché liant Casablanca à RATP Dev Casablanca pour l’exploitation des lignes de tramway et de BHNS a été approuvé par le Conseil de la ville le 27 juillet 2017. Les élus affirment ne pas avoir consulté ledit contrat. Qu’en est-il ?

Youssef Draiss : Avant de lancer en janvier 2017 l’appel d’offres relatif à l’exploitation du réseau global, le cahier des charges a fait l’objet d’un examen et d’une validation par le Conseil communal. Les séances de dialogue avec les groupements ayant présenté des offres ont été présidées par le maire.

Le contrat définitif a ensuite été examiné par le bureau du Conseil et soumis à un examen approfondi au niveau de la commission compétente, avant de faire l’objet d’une délibération de la part du Conseil communal ; cette même délibération a été approuvée par l’autorité de tutelle.

Il faut souligner certaines originalités du présent contrat : la possibilité pour le Conseil communal d’acquérir 34 % de la société d’exploitation, mais aussi d’avoir un siège d’observateur au niveau du Conseil d’administration de ladite société ainsi que le plafonnement de la marge à 8 %.

Ce sont des points positifs qui ont été négociés et qui permettent une transparence vis-à-vis du Conseil communal. Ils traduisent aussi la volonté partagée d’asseoir un partenariat à long terme.

Comment la ville de Casablanca évalue-t-elle les services de RATP Dev Casablanca ?

Youssef Draiss : L’évaluation se fait dans le cadre du contrat liant Casa Transports à RATP Dev Casablanca. Une qualité de service est définie dans ce cadre avec un ensemble d’indicateurs de suivi des performances de la qualité d’exploitation.

Un système de bonus-malus est mis en place pour assurer ce suivi. De plus, une enquête de satisfaction est diligentée chaque année auprès des clients du tramway, permettant de réaliser les ajustements nécessaires.

article suivant

Maroc-Portugal : le président Marcelo Rebelo de Sousa assistera au match

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.