Rachid Talbi Alami fustige les prières d’Al Fajr et du vendredi dans les colonies de vacances

Le ministre de la Jeunesse et des Sports s'est attaqué mercredi, au cours d'une conférence de presse informelle à Rabat, à quelques pratiques religieuses se déroulant dans les colonies de vacances au profit des enfants. Dans son viseur, des associations de scoutisme proches du PJD.

Par

Rachid Talbi Alami, ministre des Sports Crédit: MAP

Le ministre de la Jeunesse et des Sports s’est attaqué mercredi, au cours d’une conférence de presse informelle à Rabat, à quelques pratiques religieuses se déroulant dans les colonies de vacances au profit des enfants. Dans son viseur, des associations de scoutisme proches du PJD.

« Il est interdit de réveiller les enfants à 3h du matin pour qu’ils accomplissent la prière d’Al Fajr dans les colonies de vacances« , a déclaré le ministre de la Jeunesse et des Sports durant une rencontre avec quelques journalistes mercredi à Rabat.

Membre du bureau politique du RNI, Rachid Talbi Alami a estimé d’autre part qu' »on ne peut tolérer le fait que des enfants restent assis sous le soleil lors des prières du vendredi« , annonçant que son département élaborerait prochainement un programme destiné aux colonies de vacances. « Les associations qui ne respecteront pas ce nouveau programme ne seront pas autorisées à établir des colonies de vacances », prévient-il.

Cette sortie médiatique de l’ex-président de la première chambre du parlement a été perçue par les observateurs de la chose politique comme une offensive à peine voilée en direction de certaines associations réputées proches du PJD.

C’est le cas de l’Association Ar-Rouad pour l’éducation et le camping qui est affiliée à la Chabiba du parti à la lampe. Il en est de même pour les Kachafas (scouts) du Maroc ainsi que l’association Ar-Rissala également réputés pour leur proximité avec le parti de Saad Eddine El Othmani.

« Les propos de Talbi Alami comportent plusieurs sophismes. Le premier concerne le fait que les enfants soient obligés d’accomplir la prière d’Al Fajr, ce qui est faux« , déclare le président de l’Association Ar-Rouad Saâd Hazim à nos confrères de Telquel Arabi en réaction aux déclarations du ministre.

Il affirme qu’une part considérable des enfants participants aux colonies de vacances organisées par son association « pratiquent la prière de façon spontanée, puisqu’ils sont habitués à le faire dans leurs maisons tout au long de l’année« .

Le responsable associatif en déduit qu' »on ne peut pas interdire aux enfants de prier, comme on ne peut pas les sommer de venir prier, car la majorité d’entre eux n’ont pas l’âge légal pour prier« .

Saâd Hazim partage néanmoins l’opinion de Talbi Alami sur l’exposition des enfants au soleil lors des prières du vendredi.  « Mais je ne me souviens d’aucune fois où nous avons mis les enfants dans de telles conditions« , se dédouane-t-il toutefois.

Ceci étant, le président de l’association Ar-Raouar laisse entendre qu’il peut trouver d’un terrain d’entente avec le ministre de la Jeunesse et des Sports sur la question de la méthodologie d’éducation que les associations de camping doivent appliquer.

« Je suis d’accord avec le ministre lorsqu’il évoque l’interdiction d’encadrer les enfants en colonies de vacances avec des chansons qui ne correspondent aucunement à leur âge« , avance-t-il. Il cite en exemple la chanteuse de chaabi Zina Daoudia, dont il estime les couplets « incompatibles«  avec un public très jeune.

article suivant

Le nouveau maillot du Maroc fait encore polémique

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.