Comment un vélo volé en France a conduit à un réseau de contrebande au Maroc

L'engin, volé à Paris, a été retrouvé à Casablanca un an plus tard grâce à un GPS embarqué dans son cadre.

Par

Vélo © AFP
© AFP

La même source rapporte que l’un des employés de la compagnie nééerlandaise s’est ainsi retrouvé à Casablanca, suivant le signal d’une bicyclette dont le propriétaire original a signalé la disparition à Paris il y a un an.

L’engin a été retrouvé chez un étudiant en médecine, qui affirme l’avoir acheté sur un site de e-commerce « très populaire« . D’après EFE, l’agent de « Bike Hunters » a donné deux alternatives à l’étudiant : l’aider à remonter la piste du vendeur, ou être poursuivi. L’étudiant casablancais a alors accepté de coopérer.

Son aide a mené à un « dépôt où étaient emmagasinées des centaines de bicyclettes d’origine étrangère, avec un seul exemplaire de chaque modèle ». Les pièces entreposées seraient « apparemment » toutes volées.

Les autorités marocaines ont été informées. L’étudiant a gardé son vélo, et le propriétaire original a reçu un modèle neuf, conclut EFE, relayant la version postée sur les réseaux sociaux par le développeur de « Bike Hunters ».

article suivant

Le pape François bientôt en visite officielle au Maroc ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.