Des officiels marocains s’activent entre Pékin et Hong Kong

Des officiels marocains s’activent entre Pékin et Hong Kong

Au moins trois avions gouvernementaux marocains, dont celui de Mohammed VI, sont en Chine ou font route vers la Chine. Activité royale en prévision ?

Par

Mohammed VI et le président Xi Jinping à Pékin le 11 mai 2016. Crédit : AFP

Le Boeing 748 de Mohammed VI a atterri à Hong Kong en début d’après-midi (heure marocaine), d’après les informations fournies par le site spécialisé FlightRadar24, qui localise tous les vols au niveau mondial en temps réel. L’avion a décollé dimanche soir d’Agadir, où le souverain présidait la présentation du plan régional d’accélération industrielle, et a effectué une escale de quelques heures à Bombay (Inde).

Au moins un avion gouvernemental suit le même cap environ deux heures derrière l’avion royal, en provenance d’Agadir également. En outre, un troisième Boeing gouvernemental se trouve à Pékin, la capitale chinoise, depuis au moins le 24 janvier. Pour l’heure, aucune communication officielle ne fait état d’un déplacement royal dans cette région.

Hong-Kong n’est qu’à quelques kilomètres de Shenzhen, où se trouve le siège du constructeur chinois BYD, avec lequel le Maroc a signé un protocole d’accord, en décembre au palais royal de Casablanca, pour l’installation d’un écosystème de la mobilité électrique dans le Royaume. Depuis 1992 et son voyage au Sommet de la Terre à Rio alors qu’il était encore prince héritier, le souverain s’implique personnellement dans les dossiers stratégiques liés au développement durable.

Un mois auparavant, en novembre, le Maroc signait un mémorandum d’entente avec la Chine pour intégrer la « Nouvelle route de la soie« . Mohammed VI s’était rendu à Pékin en mai 2016, où il avait rencontré le président chinois Xi Jinping.

article suivant

Ce que prévoit l’accord scellé entre Addou et les pilotes de la RAM

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.