Après un discours poignant sur les femmes, Oprah Winfrey pour succéder à Donald Trump ?

La célèbre présentatrice américaine Oprah Winfrey a reçu un prix prestigieux récompensant l’ensemble de sa carrière, dimanche soir aux Golden Globes. A cette occasion, elle a tenu un discours poignant sur les violences faites aux femmes, relançant les spéculations sur une éventuelle candidature à la présidence des Etats-Unis.

Récompensée par le prix Cecil B. DeMille pour l’ensemble de sa carrière lors de la cérémonie des Golden Globes, Oprah Winfrey a construit son discours sur le mouvement amorcé par l’affaire Weinstein, mais en allant bien au-delà. Selon CNN, qui citait lundi deux personnes anonymes de son entourage, la présentatrice vedette « réfléchit sérieusement » à une candidature, à près de trois ans de l’échéance.

La femme la plus célèbre des médias américains a déjà participé activement à la campagne présidentielle de Barack Obama, et a soutenu Hillary Clinton face à l’actuel président, Donald Trump. Son parti serait donc déjà choisi, son audience et sa fortune de solides alliés. De nombreux atouts qui ont suffi à  Hollywood pour voir en elle son futur « Yes, we can » .

gaga

Dans son discours, Oprah Winfrey a demandé de retenir le nom de deux héroïnes de la lutte pour les droits civiques aux Etats-Unis, Rosa Parks et Recy Taylor, et annoncé l’arrivée d’une « aube nouvelle » pour les femmes et les jeunes filles maltraitées par les hommes. Beaucoup ont vu dans cette déclaration de neuf minutes un tournant dans la vie publique d’Oprah Winfrey, dont la stature dépasse depuis longtemps déjà celle d’une animatrice, d’une actrice ou d’une femme d’affaires, activités qui ont fait d’elle la première femme noire milliardaire.

Première présentatrice noire à percer à la télévision, il y a 30 ans, Oprah a su créer autour de son nom et de son image une véritable marque, à l’influence considérable aux Etats-Unis. Interrogée immédiatement après son discours, ce dimanche, pour savoir si elle comptait ou non se présenter, elle a démenti y penser, selon plusieurs médias américains. En juin, après avoir cultivé l’ambiguïté sur le sujet, elle avait assuré qu’elle ne se présenterait jamais à aucun mandat politique.

article suivant

Témoin d'un réchauffement avec la Mauritanie, Hamid Chabar rencontre le président Ould Abdelaziz   

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.