Etats-Unis : Trump dénonce un "livre bidon", ses proches saluent son "génie politique"

Le président américain Donald Trump a de nouveau raillé dimanche un livre polémique qui met en doute sa capacité à gouverner, le qualifiant de "livre bidon" alors que des responsables de son administration ont défendu son "génie politique".

Par

AFP

Le débat sur la personnalité du 45e président des Etats-Unis a été relancé par la publication vendredi du livre du journaliste Michael Wolff « Fire and Fury : Inside the Trump White House » (« Le feu et la colère, dans la Maison Blanche de Trump« ).

L’auteur y dresse un portait au vitriol de l’ancien magnat de l’immobilier, affirmant notamment que tout son entourage doute de sa capacité à gouverner. Il pointe notamment son incapacité à se concentrer, ses pertes de mémoire et sa préférence pour la télévision comme source principale d’information.

« Je dois supporter un livre bidon écrit par un auteur complètement discrédité« , a tweeté le président américain dans la matinée après s’être qualifié, la veille, de « génie très stable« .

Des membres de la Maison Blanche ont également défendu dans les émissions politiques du dimanche matin la capacité de M. Trump à diriger le pays.

« Le président est un génie politique qui a gagné contre 17 personnes incroyablement talentueuses (lors des primaires républicaines, ndlr), qui a renversé la dynastie Bush, qui a renversé la dynastie Clinton« , a ainsi affirmé sur CNN le conseiller à la Maison Blanche Stephen Miller.

« Le livre est considéré comme un travail de fiction très mal écrit« , a ajouté M. Miller, qualifiant Michael Wolff d' »auteur pourri d’un livre pourri« .

L’ouvrage de Michael Wolff, une compilation de confidences rassemblées sur une période de 18 mois, se moque du conseiller politique qui a notamment été chargé de préparer le décret présidentiel sur l’interdiction d’entrée sur le territoire de ressortissants de plusieurs pays, en majorité musulmans. Le décret a dû être amendé deux fois après avoir été contesté devant la justice.

M. Miller y est dépeint comme un auteur de discours « incapable de construire des phrases« , un conseiller politique « qui connaissait peu la politique » ou un spécialiste de la communication « qui braquait tout le monde ».

Sur Fox News, le directeur de la CIA Mike Pompeo a pour sa part assuré que « le président est impliqué, il comprend la complexité, il pose des questions difficiles à nos équipes de la CIA« . M. Trump, un « fervent consommateur » des compte-rendus de l’agence, est « tout à fait apte » à la fonction présidentielle a-t-il ajouté.

article suivant

L'optimisme du Maroc et du Nigéria suffira-t-il à réaliser leur gazoduc ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.