Yatim dénonce un "piratage" après la publication sur son compte d'un tweet critique sur le Palais

Mohamed Yatim suscite railleries et étonnement après qu’il a partagé sur Twitter un article critique envers le Palais. Le ministre PJDiste dénonce un "piratage" de son compte.

Par

Mohamed Yatim © Yassine Toumi/TELQUEL

Mohamed Yatim se souviendra longtemps de ce post. Le 31 décembre au matin, le ministre de l’Emploi et de l’Insertion professionnelle a partagé sur Twitter un article de nos confrères du Desk intitulé « Parfum de scandale dans une ferme royale« .

L’article en question revient sur « la situation de précarité absolue des ouvrières agricoles (…) de la société Les Arômes du Maroc, filiale des Domaines agricoles, appartenant à la famille régnante« , écrit Le Desk. Résultat :  le responsable islamiste a suscité railleries et étonnement sur les réseaux sociaux.  Certains internautes se demandant comment un ministre peut relayer ce type de contenu.

Bévue ? Manipulation malheureuse ?  « Je n’ai rien tweeté. Il paraît que mon compte Facebook a été piraté. Et du fait que mon compte Twitter est relié à celui de Facebook, cela s’est fait sur les deux « , nous explique Mohamed Yatim.

Mais encore ?  » Quand j’ai appris ça, j’ai supprimé le post de Facebook, mais je n’ai pas fait attention au fait qu’il était aussi publié sur mon compte Twitter « , poursuit-il, visiblement gêné.

article suivant

Le beau-frère du roi Felipe VI incarcéré

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.