Rabat contre le discours guerrier du Polisario par les investissements au Sahara et l'ouverture vers l'Afrique

Le Polisario a médiatisé des manœuvres militaires, affirmant être sur le "qui-vive". Rabat dénonce le "désarroi et la dislocation" du front séparatiste face aux projets de développement dans la région et aux percées diplomatiques du Royaume en Afrique.

Par

Crédit: Capture d'écran/A3 Algérie

Cette semaine, le Polisario a diffusé les images de manœuvres militaires annuelles organisées cette année sous le slogan « hisser le niveau de préparation au summum« . Pour le porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, ces manœuvres reflètent le « désarroi et la dislocation » du front face à ce que le ministre marocain considère comme les « victoires successives accumulées par le Maroc« . El Khalfi fait allusion aux investissements réalisés dans la région du Sahara et à la politique d’ouverture vers l’Afrique subsaharienne qui s’est soldée par un retour du Royaume à l’Union africaine.

Abdullahi Lehbib, le « ministre de la Défense » du Polisario, cité par l’agence algérienne APS, a déclaré que l’armée du front « est prête (…) à faire face à tout imprévu et à toute éventualité pour arracher le droit du peuple sahraoui à l’indépendance ». En février, il déclarait à l’AFP que le front séparatiste était « toujours sur le qui-vive« .

Un discours guerrier qui ne semble pas inquiéter Rabat. Pour le porte-parole du gouvernement, « le Maroc avance aujourd’hui à pas fermes et assurés dans la défense et la consolidation de son intégrité territoriale« . El Khalfi met notamment en avant les « transformations en cours et les projets de développement » au Sahara, qui vont donner naissance à un nouveau pôle économique du Royaume. Il cite par exemple les zones industrielles de Laâyoune.

article suivant

Le beau-frère du roi Felipe VI incarcéré

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.