Huile d’argan: les professionnels marocains dénoncent la mainmise des étrangers – Telquel.ma

Huile d'argan: les professionnels marocains dénoncent la mainmise des étrangers

Les professionnels marocains de la filière de l'argan ont protesté, le 20 décembre à Agadir, contre la "concurrence féroce" des étrangers qui monopoliseraient 60% du circuit de commercialisation.

Par

Un arganier. Crédit: Tarek Bouraque

Mercredi 20 décembre, les représentants de plus de 85 coopératives actives dans la transformation, la commercialisation et l’exportation de l’huile d’argan ont manifesté à Agadir devant le siège de l’Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l’arganier. Ils dénoncent la mainmise des sociétés étrangères qui selon eux, accaparent 60% de la filière.

Fatima Amehri, représentante de l’Association marocaine de l’industrie géographique de l’huile d’argan (AMIGHA), déclare à Telquel Arabi que les professionnels demandent aux responsables une enquête sur « les dysfonctionnements qui menacent la stabilité du secteur ».

Les professionnels marocains se disent marginalisés au profit d’opérateurs étrangers, et dénoncent des « calculs politiques » dans un communiqué diffusé par plusieurs associations du secteur.

Les représentants des coopératives se plaignent aussi de la « concurrence déloyale » qui leur est imposée par les entreprises étrangères, et porte un coup dur aux structures nationales. Ils demandent l’ouverture d’un dialogue « responsable » pour rectifier le tir.

Les protestataires reprochent encore à l’Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l’arganier de marginaliser la Fédération interprofessionnelle marocaine de la filière de l’argan (FIMARGANE) constituée en 2011 et qui a signé avec les autorités un contrat-programme lors d’une cérémonie présidée par le roi Mohammed VI.

Selon les statistiques officielles, en 2016, le Maroc a exporté 1.387 tonnes d’huile d’argan pour une valeur de 298,5 millions de dirhams.

Said Ahmane

article suivant

Saisonnières de Huelva: la plainte pour harcèlement sexuel classée sans suite

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.