Saad Eddine El Othmani se donne deux mois pour réformer les CRI

Le chef du gouvernement a créé le 18 décembre une nouvelle commission chargée de mener la réforme des Centres régionaux d’investissement. Elle sera composée de membres de la Cour des comptes et de plusieurs départements ministériels.

Par

Crédit : Yassine Toumi/TELQUEL

Un peu plus d’une semaine après la présentation par Driss Jettou d’un rapport de la Cour des comptes sur le fonctionnement des Centres régionaux d’investissement, Saad Eddine El Othmani lance le chantier de leur réforme.

Lors d’une réunion ce lundi, le chef du gouvernement a annoncé qu’une commission composée de membres de la Cour des comptes et des différents départements ministériels se penchera durant les deux prochains mois sur l’élaboration d’une nouvelle approche concernant les missions des CRI, conformément aux instructions du roi Mohammed VI.

Le rapport présenté au souverain le 11 décembre par Driss Jettou, président de la Cour des comptes, relève plusieurs anomalies liées au fonctionnement des CRI. Il pointait notamment les faibles performances en matière d’accompagnement, d’aide aux investisseurs, mais aussi l’absence d’assistance aux petites et moyennes et entreprises.

Les CRI ont également été critiqués pour leur « approche purement bureaucratique qui caractérise leur action pour se pencher sur le traitement des dossiers qui leur sont soumis au niveau local au lieu de les renvoyer, de manière non justifiée, aux services centraux à Rabat« .

article suivant

RAM : reprise des vols directs avec Miami et Doha en décembre