"Santé sexuelle et jeunes" : une application pour combattre les préjugés sur le VIH

L'application mobile, gratuite et en arabe, se présente sous la forme d'un jeu-questionnaire de soixante questions pour combattre les préjugés sur le VIH.

Par

Les relations anales favorisent-elles la transmission de maladies sexuelles ? La masturbation est-elle risquée ? Peut-on utiliser un préservatif plusieurs fois ? Autant de questions que se pose la jeunesse marocaine et auxquelles répond l’Organisation Panafricaine de Lutte contre le Sida (OPALS) à travers sa nouvelle application mobile, lancée le 1er décembre à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida. L’idée ? Combattre les idées reçues sur le Sida en sensibilisant les jeunes sur les infections sexuellement transmissibles (IST) ainsi que sur le VIH, les informer sur la santé sexuelle et reproductive.

L’application, qui est entièrement en arabe,  est une adaptation du jeu éducatif sur CD-ROM qu’avait déjà créé l’Organisation en 2004. « Mais on s’est rendu compte que les jeunes passaient en fait beaucoup plus de temps sur leur téléphone que sur leur ordinateur aujourd’hui. On a donc réactualisé le projet« , explique la Docteure Boutaina Drissi Alami Machichi, coordinatrice nationale de programme auprès de l’OPALS.

Une application ludique…

L’application comporte soixante questions. Les utilisateurs peuvent y jouer seul ou à plusieurs. « Ça a vraiment la forme d’un jeu. Chaque personne doit choisir son avatar. Il y a une roue qui tourne et on tombe sur l’une des soixante questions« , continue la docteure  avant d’en lister quelques unes : « C’est quoi VIH ? Pour éviter une grossesse non désirée y a-t-il des solutions ? La masturbation a-t-elle des conséquences néfastes ?« . Des questions auxquelles l’application répond dans un court texte informatif. Elle détaille par exemple comment bien utiliser un préservatif, ce qu’est la pilule contraceptive, etc.

En plus d’informer l’utilisateur, le but de cette application est également de couvrir toutes les thématiques relatives à la lutte contre le sida : mode de transmission, moyens de prévention, dépistage… D’ailleurs, l’application liste en fin de jeux tous les centres de dépistage de l’OPALS. « On veut lancer un partenariat avec le ministère de la Santé pour rendre cette liste exhaustive« , espère-t-elle.

… mais scientifique !

Les questions ainsi que les explications-réponses qui les accompagnent ont été pensées et rédigées par un comité de professionnels de santé de l’OPALS. « Notre comité est composé de médecins, d’un psychologue, d’un sociologue, et d’une assistante sociale« , souligne la docteure Boutaina Drissi Alami Machichi. Les questions réponses ont ensuite été validées par ONU Sida, partenaire du projet puis passées au crible des premiers intéressés.  « Nous avons lancé l’application au Lycée Brahim Roudani à Rabat où professeurs, élèves et  représentants des parents d’élèves nous ont donné leurs impressions« , précise la docteure.

Avant d’ajouter : « D’ailleurs c’était très intéressant car nous avons plus d’explications sur certains points, comme la pilule contraceptive par exemple. Où peut-on se la procurer, combien coûte-t-elle… On nous a également demandé d’ajouter des questions sur les pratiques homosexuelles « , raconte-t-elle.

L’application sera téléchargeable gratuitement sur Androïd d’ici une dizaine de jours, selon la coordinatrice du programme.

article suivant

Turquie : Erdogan réélu président

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.