Le PAM dément avoir proposé l’augmentation de la taxe sur les médias électroniques

Le président du groupe PAM à la Chambre des conseillers dément qu’un amendement a été proposé au gouvernement pour augmenter la taxe sur la publicité de la presse électronique.

Par

Aziz Benazzouz, président du groupe PAM à la Chambre des Conseillers Cr: Ledesk

Un article publié par nos confrères de Hespress  mercredi rapporte que le groupe PAM à la deuxième chambre aurait proposé un amendement qualifié de « bizarre ». Le site d’information avance en effet qu’« en plus des droits de timbre sur les annonces publicitaires, les exploitants de salles de cinéma, les organismes publics ou privés gérant ou vendant des espaces publicitaires  », les conseillers du parti du Tracteur auraient proposé « l’augmentation de la taxe sur la publicité des sites d’information en ligne ». Un amendement qui concerne l’article 183 du projet de loi de finance 2018 dont la première partie a été votée par la majorité gouvernementale de la Chambre des représentants.

Contacté par Telquel.ma, le président du groupe PAM à la deuxième chambre, Aziz Benazzouz dément catégoriquement cette information. Le chef de groupe assure que le débat sur les amendements liés au projet de loi de finance n’ont pas encore eu lieu. «  L’ensemble des groupes présenteront leur amendements le lundi. Aucune des séances au programme de cette semaine n’a été consacrée à la discussion autour de ce projet de loi » assure-t-il.

L’élu ajoute que « rien n’a fuité par rapport aux amendements que nous proposerons au gouvernement », précisant que l’article 183 dudit projet de loi ne fera l’objet d’aucune objection de la part de son groupe.

Aziz Benazzouz affirme également que les députés PAM « sont opposés à toute nouvelle taxation ou augmentation des taxes existantes, sauf celles touchant les classes aisées » écartant ainsi toute volonté de d’assujettir les organes de presse électronique à des charges autres que celles actuellement en vigueur.

article suivant

Doléances financières des médecins privés : où en sont les négociations avec le ministère ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.