50 % des entreprises marocaines recourent à l'autofinancement pour investir en Afrique

Meriem Bensalah, présidente de la CGEM. Crédit : Yassine Toumi.

Selon l’étude réalisée par le cabinet Mazars Maroc, l’autofinancement demeure le principal recours pour les entreprises marocaines souhaitant investir en Afrique.

L’étude réalisée par le cabinet Mazars se base sur un panel de 200 entreprises avec plus de 130 répondants (start-up, PME, TPE, et grandes entreprises). Le diagnostic révèle que les marchés africains ne manquent pas de potentialités et qu’ils sont loin d’être saturés.

Le continent constitue un levier d’essor et d’expansion pour les entreprises marocaines. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles l’essentiel des investissements directs étrangers (IDE) marocains est destiné à l’Afrique.

De plus en plus d’entreprises ont l’intention de se développer en Afrique, mais la question du financement pour les exportations et les investissements se pose toujours.

L’étude montre que 92 % des entreprises sondées ont l’intention d’investir ou d’exporter en Afrique au cours de l’année qui suit. 89 % estiment ne pas connaître suffisamment les produits financiers proposés par les institutions financières, et 60 % ont des difficultés à accéder au financement pour se développer en Afrique, autant d’obstacles, pour financer leurs projets.

Les opérateurs recourent principalement à l’autofinancement (50 % des entreprises). 39 % d’entre eux empruntent auprès des banques, et 26 % se tournent vers le capital investissement.

L’étude montre aussi que près de 53 % des entreprises ont des besoins de financement pour la prospection, le marketing et le business développement. 47 % des entreprises étudiées ont exprimé des besoins de financement de trésorerie.

Pour ce qui est des besoins de financement des opérateurs économiques marocains, ils ont été estimés comme suit :

Pourcentage des entreprises étudiées Montant du  besoin de financement en dirhams
21,7 % entre 500000 et 1 million
15,2 % entre 5 millions et 10 millions
17,7 % entre 10 millions et 30 millions[/encadre]

Pour apporter des réponses aux financements et à l’accompagnement des entreprises marocaines désireuses d’investir en Afrique, la Confédération générale des Entreprises du Maroc (CGEM) a mis à leur disposition un guide des produits financiers pour l’Afrique.

Voir : Guide des produits financiers proposés aux investisseurs marocains en Afrique

article suivant

La France championne du monde pour la 2e fois de son histoire

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.