Affrontements entre des jeunes Marocains et Subsahariens à Casablanca

Plusieurs jeunes Marocains et Subsahariens se sont affrontés à coups de pierres près du boulevard La Croix de Casablanca, apprend-on auprès des autorités locales de la préfecture d'Al Fida-Mers Sultan.

Par

© Capture d'écran

Les forces de l’ordre se sont empressées d’intervenir pour rétablir la sécurité et disperser les affrontements qui ont engendré l’incendie de déchets et de bennes à ordures, indique la police. Aucun blessé n’a été signalé précise l’agence MAP.

Les incidents ont éclaté en début de soirée dans le quartier Derb El Kebir, près de la gare routière d’Oulad Ziane, où vivent quelques migrants qui se sont installés dans des abris précaires, rapporte l’AFP.

« Tout a commencé dans un jardin public, avec une dispute entre des jeunes du quartier et quelques jeunes migrants », a déclaré à l’AFP le patron d’un café voisin, Houcine Oubidaaz.

La tension est montée très vite. Des jeunes des deux camps ont afflué. Les témoins décrivent des courses-poursuites, des bagarres, des feux de poubelles, des pneus brûlés et des jets de pierre qui ont endommagé quelques voitures, avant que les forces de l’ordre ne se déploient dans le quartier, précise encore l’AFP.

« Racistes, racistes, Racistes! », scandaient des migrants retranchés sur un terrain protégé par des grilles, tandis que la police incitait les riverains à rentrer chez eux.

« Nous, on les accueille. Qu’est ce qu’ils veulent ? Des appartements? Nous-mêmes, on se bat avec la vie tous les jours » s’indignait un vieil homme parmi les curieux attirés par les incidents.

(Avec Agences)

article suivant

Report des activités prévues à l'occasion de la fête du trône