Bousculade de Sidi Boulaalam : "les gens ne s'étaient pas organisés", d'après le mécène

Abdelkébir Hadidi, le président de l'association à l'initiative de la distribution des denrées alimentaires qui a viré au drame le weekend dernier, s'est exprimé au micro de Kifache.com

Par

Abdelkébir Hadidi, le président de l’association à l’initiative de la distribution des denrées alimentaires qui a viré au drame le weekend dernier, s’est exprimé au micro de Kifache.com

« Cette année, nous avions fourni des efforts exceptionnels afin de préparer la campagne de distribution des vivres« , assure-t-il, estimant que « ce qui s’est passé (une bousculade ayant fait 15 morts et 5 blessés, NDLR) est la volonté de Dieu« . Il raconte que « la bousculade a eu lieu à l’extérieur de l’endroit où la distribution était prévue« , et qu’il a immédiatement arrêté l’opération lorsqu’il a entendu qu' »il y avait des blessés« .

« Je suis désespéré, car mon intention était d’aider les gens« , se désole-t-il, avant d’ajouter que son association « organise cette opération chaque année et qu’il ne s’est jamais rien produit de malheureux ». Pour lui, la bousculade est survenue « car les gens ne s’étaient pas organisés« .

Hadidi assure « être en possession d’une autorisation pour organiser la distribution de ces dons« , et que son association est parfaitement légale. « C’est ce qui explique la présence sur place de forces de l’ordre« , relève-t-il.

article suivant

Patricia Buisson, spécialiste de la "politique de prix", en renfort chez Total Maroc

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.