ONCF: Retard de 2 heures sur l'axe Kénitra - Casa Port

Le train effectuant la navette entre Kénitra et Casa Port a accusé plus de deux heures de retard ce matin.

Aujourd’hui, le premier train de la ligne Kénitra – Casa Port prenant son départ à 5 h 50 du matin, n’est arrivé à destination qu’à 9 h 35, soit un trajet de 3 h 45 min, a-t-on pu constater. Le train en question s’est arrêté normalement à 7 h 05 à la gare de Bouznika, mais est resté immobilisé suite à la colère de quelques voyageurs prenant leur départ à cette gare et se trouvant dans l’incapacité de monter dans le train qui était surchargé. Ces derniers se sont alors placés sur les rails, empêchant le train de repartir.

Une interruption qui a suscité le mécontentement d’autres voyageurs qui avaient déjà pris place dans le train, et qui ont dû en sortir. D’autres ont traversé les rails, sans sécurité, pour monter dans un autre train assurant la liaison sur la même ligne.

Cet incident a provoqué de nouveaux retards. Au total, trois autres trains de la même ligne ont ainsi été bloqués au niveau de la gare de Bouznika. Le premier n’a finalement pu repartir que vers 8 h 55… quelques minutes  après le train n°2.

Selon de nombreux voyageurs interrogés, « l’incident est récurrent. Les trains sont surbookés à leur arrivée aux gares de Bouznika et Mohammedia et de nombreux voyageurs doivent attendre le prochain train« .

« Ces retards deviennent ingérables« , s’emportent d’autres voyageurs, remarquant que l’Office national des chemins de fer (ONCF) n’a proposé aucun train de transbordement pour remédier au problème. L’Office n’a d’ailleurs toujours pas communiqué sur l’incident.

article suivant

Le mandat de la Minurso prorogé pour une durée d’un an