Le best of des 11 joueurs Marocains qui ont disputé le Mondial

En 2018, le Maroc participera au 5e Mondial de son histoire. À chaque édition disputée, une nouvelle génération de joueurs marocains s'est illustrée. Voici notre équipe type des Lions de l'Atlas en Coupe du monde.

Par

Crédit : FIFA

En 2018, le Maroc participera au 5e Mondial de son histoire. À chaque édition disputée, une nouvelle génération de joueurs marocains s’est illustrée. Voici notre équipe type des Lions de l’Atlas en Coupe du monde.

 

Gardien de but : Badou Zaki

Considéré par beaucoup comme le meilleur gardien de pays arabe de tous les temps, sa présence entre les deux montants est incontournable. En 1986, il est le premier portier à recevoir le Ballon d’Or africain, et contribue à la qualification des Lions de l’Atlas pour le seul huitième de finale de Coupe du monde de l’histoire de la sélection.

Arrière droit : Lahcen Abrami

Il remporte 12 titres avec son club de coeur, le Wydad de Casablanca, dont la première Ligue des champions des Rouges en 1992. Un chiffre qui fait de lui un des joueurs les plus titrés de la Botola. Le latéral droit a également fait partie du groupe ayant pris part au Mondial 98.

Défenseur central : Noureddine Naybet

Avec 115 sélections, il est un des joueurs les plus capés de la sélection marocaine. Son transfert au Deportivo La Corogne pour 6 millions en 1996 est un record pour un joueur marocain à l’époque. En Galice, il vivra les plus belles heures de sa carrière en club, remportant un titre de champion d’Espagne en 2000 devant le FC Barcelone, mais également une Coupe du roi face au Real Madrid, et deux Supercoupes d’Espagne (2000 et 2002). Réputé pour sa solidité, Naybet participe notamment aux Coupes du monde 1994 et 1998.

Défenseur central : Norredine Bouyahyaoui

Il est titulaire indiscutable de la charnière centrale du Maroc au Mondial 1986, aux côtés de Mustapha El Biyaz. Avec le Kénitra Athletic Club, il remporte 3 des 4 championnats gagnés par le club (1973, 1981, 1982).

Arrière gauche : Abdelkrim El Hadrioui

Il est passeur décisif sur le but de la qualification lors des éliminatoires des Coupes du monde de 1994 et 1998.

Milieu défensif : Tahar El Khalej

Avec 3 passes décisives, il est le meilleur passeur de la Coupe du monde 1998 en France, ex aequo avec un certain Ronaldo, ou encore Juan Sebastian Veron.

Milieu défensif : Abdelmajid Dolmy

 

Sa technique et son intelligence de jeu mèneront le Maroc à une qualification historique en huitièmes de finale de la Coupe du monde 1986. Lors de cette édition, il sera noté 9/10 par le quotidien L’Equipe pour son excellente prestation face à l’Angleterre.

Milieu offensif : Mohamed Timoumi

Vainqueur du Ballon d’Or africain en 1985, il est un élément capital du XI marocain de la Coupe du monde 1986. S’il ne marque pas, il participe de près ou de loin à la construction de la majorité des buts inscrits par la sélection.

Attaquant : Salaheddine Bassir

Auteur d’un doublé lors de la victoire malheureuse contre l’Écosse (3-0) en 1998, il est le deuxième meilleur buteur officiel de l’histoire de la sélection nationale.

Attaquant : Mustapha Hadji

Il a disputé tous les matches du Maroc lors des Coupes du monde 1994 et 1998. Dernier Marocain à avoir remporté le Ballon d’Or africain (1998), il est désigné « joueur de légende » en 2011 par la Confédération africaine de football.

Attaquant : Ahmed Faras

Premier marocain à être sacré Ballon d’Or africain, il est toujours le meilleur buteur (42) de l’histoire de l’Équipe nationale, 37 ans après sa retraite internationale.

article suivant

Doléances financières des médecins privés : où en sont les négociations avec le ministère ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.