Le Marocain Essadik Alaoui nommé SG adjoint de la CAF

La Confédération Africaine de Football (CAF) a annoncé, jeudi soir, la nomination de l’Egyptien Amr Fahmy, nouveau secrétaire général de la CAF et du Marocain Essadik Alaoui, secrétaire général adjoint.

Par

Essadik Alaoui (à g.) Amr Fahmy et Anthony Baffoe Crédit: CAF

Le Comité Exécutif a marqué son accord pour la nomination d’Amr Fahmy, 34 ans, nouveau secrétaire général de la CAF, au cours de sa session tenue jeudi soir à Rabat, indique un communiqué de la CAF publié sur son site d’internet.

Titulaire du Master FIFA en management, droit et sociologie du sport dont le cursus s’est déroulé sur les campus des universités de Neuchâtel en Suisse, Boccioni en Italie et Montfort au Royaume-Uni, Amr Fahmy avait déjà servi à la CAF au sein de la Division des compétitions entre 2007 et 2015, occupant notamment, avant son départ en août 2015, le poste de directeur du tournoi de la Coupe d’Afrique des Nations, compétition majeure de la CAF.

Cette session de la CAF a été marquée par la nomination de deux secrétaires généraux adjoints, le Marocain Essadik Alaoui au poste secrétaire général adjoint en charge de l’administration et des finances et le Ghanéen Anthony Baffoe en tant que secrétaire général adjoint en charge du développement et des compétitions.

Diplômé de l’Institut National des Sports Moulay Rachid au Maroc, Essadik Alaoui, 50 ans, a également bénéficié d’une formation en management du sport à l’université de l’Indiana aux Etats-Unis. Une bonne partie de sa carrière professionnelle s’est déroulée au sein de la Fédération Royale Marocaine de Football. En 2014, il était le directeur de l’édition de la Coupe du Monde des clubs organisée au Maroc.

Quant au Ghanéen Anthony Baffoe, 52 ans, il a enregistré 25 sélections entre 1991 et 1994 avec les Black Stars dont il a été le capitaine lors de la finale de la Coupe d’Afrique des Nations perdue en 1992 à Dakar au Sénégal.

Après une carrière de footballeur professionnel, il s’est investi dans la gestion évènementielle et la protection des droits des footballeurs. Titulaire d’une licence A d’entraîneur de la CAF, il a bénéficié de diverses formations de la FIFA en administration et est instructeur FIFA en administration et management.

(MAP)

article suivant

Une proposition de loi du PPS pour améliorer la situation des diplômés chômeurs en 2019

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.