Cinq scientifiques maghrébines récompensées par le Prix 2017 L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science dont deux marocaines

La Fondation L’Oréal et l’UNESCO ont célébré aujourd’hui le 11e anniversaire au Maroc du programme « Pour les Femmes et la Science » et sa 4e édition Maghreb au cours d’une cérémonie de remise des bourses qui a récompensé cinq scientifiques maghrébines dont deux Marocaines.

Par

La Fondation L’Oréal et l’UNESCO ont célébré aujourd’hui le 11e anniversaire au Maroc du programme « Pour les Femmes et la Science » et sa 4e édition Maghreb au cours d’une cérémonie de remise des bourses qui a récompensé cinq scientifiques maghrébines dont deux Marocaines.

(Cet article est une communication d’entreprise. Il n’a pas été rédigé par les journalistes de Telquel.ma)

Primées pour leur excellence, les cinq scientifiques éminentes ont reçu chacune un prix de 10 000 euros qui honore leurs contributions scientifiques dans des domaines variés.

 

Les cinq boursières « Pour les Femmes et la Science Maghreb 2017 » sont :

 

  • Fatima Zahra Janati Idrissi, de l’Institut agronomique et vétérinaire Hassan II de Rabat, Maroc : ses recherches portent sur la valorisation des huiles essentielles comme modèle de bioressource applicable dans l’industrie cosmétique et alimentaire

 

  • Hanaa Zbakh, de l’Université Abdelmalek Essaadi de Tétouan, Maroc : son projet porte sur les substances actives en pharmacologie anticancéreuse et anti-inflammatoire à partir d’algues marines de la côte méditerranéenne marocaine.

 

  • Nawel Zaatout, de l’Université de Bejaia, Algérie : son sujet de recherche s’est consacré à étudier les propriétés de persistance des staphylocoques responsables de la mammite bovine

 

  • Ibtissem Ghefrachi, de l’Université de Gabès, Tunisie : l’objectif principal de ses recherches postdoctoraux porte sur l’utilisation de peptides antimicrobiens provenant d’Aeschynomene (NCR-like) dans le domaine de la santé des plantes et des thérapies sur les animaux et humains.

 

  • Amel Benanes, de l’Université Manouba en Tunisie : sa priorité est l’identification de nouveaux marqueurs de diagnostic et de pronostic du cancer du sein afin de proposer un traitement personnalisé.

 

Alors que seulement 28 % des chercheurs dans le monde sont des femmes, la Fondation L’Oréal, aux côtés de l’UNESCO, s’engage depuis 1998 à faire croître leur part et leur rôle dans la recherche scientifique. Le programme L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science œuvre ainsi à valoriser et accompagner ces chercheuses à un moment charnière de leur carrière. Depuis 19 ans, plus de 2 700 femmes scientifiques de 115 pays ont été soutenues à travers 48 programmes internationaux et sous la supervision de plus de 350 scientifiques chargés de désigner les lauréates.

 

Pour encourager et célébrer les femmes scientifiques remarquables au Maghreb, dont les recherches contribuent à faire avancer la science, L’Oréal Maroc déploie localement le programme « Pour les Femmes et la Science » depuis 2007, l’initiative ayant pris une dimension régionale depuis 2014 afin d’ouvrir des opportunités nouvelles pour la science et les femmes maghrébines.

 

Au total, 57 femmes scientifiques ont bénéficié des bourses L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science Maghreb.

 

article suivant

Munir El Kajoui signe à Malaga et rejoint trois autres joueurs marocains

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.