"Mahatati", l'application pour suivre les prix des hydrocarbures lancée ce mois

L'application "Mahatati" promise pour septembre par Lahcen Daoudi pour instaurer les mécanismes de concurrence sur le secteur des hydrocarbures a pris du retard. Elle sera lancée au cours de ce mois d'octobre.

Par

Pompes de carburants
Crédit : DR

En juillet, Lahcen Daoudi promettait que les mécanismes de concurrence sur le marché des hydrocarbures, où les prix à la pompe ont augmenté considérablement depuis la libéralisation, seraient opérationnels en septembre.

Lire aussi : Prix des carburants : A qui profite la libéralisation ?

Le ministre des Affaires générales avait également annoncé la mise en place d’une application géolocalisée permettant aux clients de connaitre les prix pratiqués par les différentes stations-service à proximité de l’endroit où ils se trouvent, afin de pouvoir choisir la moins chère.

Initialement promise pour le mois de septembre, cette application a pour objectif d’informer les consommateurs sur les prix pratiqués. Elle répertorie et archive également des données sur ce marché où l’information est rare. « Elle a pris un peu de retard à cause de la période des congés durant le mois d’août », nous explique une source autorisée. Néanmoins, « le projet est à un stade avancé et l’application sera opérationnelle au cours du mois d’octobre », nous confie la même source.

Nommée « Mahatati« , cette application ne pourra voir le jour sans la totale implication des opérateurs du secteur qui devront volontairement fournir les informations sur les prix pratiqués dans leurs différentes stations-service dans tout le Maroc. Un exercice de transparence inédit dans ce secteur qui tait jalousement ses chiffres et données.

Selon nos informations, Lahcen Daoudi veut rendre obligatoire cet exercice de renseignement des prix pratiqués à travers une circulaire. Celle-ci constituera un cadre juridique imposant aux opérateurs de communiquer systématiquement aux ministères de tutelle les prix détaillés par ville et par station, ce qui n’est pas le cas actuellement. « L’information est une arme« , nous déclarait récemment Daoudi, qui promet donc de remettre cette arme entre les mains des consommateurs.

article suivant

Les tares de l’ONMT pointées par un rapport parlementaire

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.