Le RNI sort victorieux devant le PJD lors des élections partielles dans le Souss

Le RNI sort victorieux devant le PJD lors des élections partielles dans le Souss

À l'issue des élections partielles du 5 octobre, le parti à la colombe a remporté une large victoire dans les circonscriptions d'Agadir-Ida Outanane et Taroudant.

Par

Crédit: R. Tniouni

Les deux circonscriptions font partie des 13 épinglés par la Cour constitutionnelle après les Législatives du 7 octobre 2016. Hamid Ouahbi (PAM) à Agadir-Ida Outanane et de Hamid El Bahja (RNI) à Taroudant ont ainsi vu leur élection invalidée par les « sages », respectivement pour usage d’emblèmes nationaux et pour inéligibilité.

Fief historique de l’USFP, Agadir et son arrière-pays avaient toujours opté pour la rose lors des scrutins législatifs et communaux. Une tendance qui a changé dans un premier temps avec la montée en puissance du PJD, désormais doublé par le RNI d’Aziz Akhannouch au niveau des deux circonscriptions remises en jeu.

En effet, les résultats officiels rendus publics ce vendredi 6 octobre donnent le parti de la colombe en tête avec 51 % des voix exprimées en faveur de son candidat Mohamed El Oualaf contre 21,29 % seulement pour l’islamiste Mohamed Amekraz arrivé deuxième à Agadir Ida Outanane.

Dans la circonscription de Taroudant nord, le candidat du RNI Abderrahmane Ablila l’a emporté sur Aït Bla Ouslimane du PDJ avec score sans appel : 80 % des suffrages contre 20 % soit 20.000 voix de différence.

article suivant

L'Artotec, médicament utilisé pour avorter, retiré des pharmacies

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.