Maroc : Les ONG pourront siéger à la commission anti-corruption

Le gouvernement permet aux ONG de siéger au sein de la Commission nationale de lutte contre la corruption. Deux sièges seront réservées à la société civile dans cette instance présidée par Saâd-Eddine El Othmani.

Par

Le gouvernement vient de revoir sa copie concernant la composition de la Commission nationale de lutte contre la corruption. L’Exécutif, contrairement à un texte ultérieur, réservera deux sièges aux ONG pour un mandat de deux ans en tant que membres titulaires.

Cela a été décidé, jeudi 21 septembre, lors de la réunion du conseil de gouvernement.

Et ce sera à Saâd-Eddine El Othmani de désigner les deux ONG par voie de décret. La porte ouverte et le chemin pavé pour Transparency Maroc ?

« En principe, c’est l’ONG la plus représentative en la matière, mais ce sera au chef de gouvernement, président de la Commission, de décider par voie de décret », nous explique une source gouvernementale.

Lire aussi : Transparency Maroc écartée de la commission nationale de lutte contre la corruption 

L’Exclusion de la société civile, dans la première mouture, avait suscité une grande polémique. Aujourd’hui, l’omission est rectifiée.

« Nous avons été partie prenante dans la préparation de la stratégie nationale de lutte contre la corruption adoptée il y a deux ans. Il ne manquait qu’à mettre en place la commission anti-corruption. Et nous apprenons que le gouvernement a finalement décidé de faire cavalier seul… », nous déclarait, début juin dernier, le directeur de l’observatoire de la corruption de Transparency, Fouad Zirari.

A ce moment-là, l’Exécutif venait d’adopter une loi fixant les attributions et la composition de ladite commission. Quant aux ONG, elles pouvaient être associées selon les besoins mais sans le statut de membres ès-qualité.

 

article suivant

Un premier suspect arrêté dans l'affaire des viols présumés sur les saisonnières marocaines

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.