Des imams espagnols bientot formés par le Maroc?

L'agence espagnole EFE annonce que l'Institut Mohammed VI d'imams et de prédicateurs propose de former les religieux officiant dans les mosquées en Espagne. Le ministre des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, assure qu'aucune requête n'a encore été déposée par Madrid.

Par

Crédit : AFP

L’agence espagnole EFE annonce que l’Institut Mohammed VI d’imams et de prédicateurs propose de former les religieux officiant dans les mosquées en Espagne. Le ministre des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, assure qu’aucune requête n’a encore été déposée par Madrid.

« L’institut Mohammed VI d’imams et de prédicateurs propose de former des imams des mosquées en Espagne comme il l’a fait dans d’autres pays européens et africains« , révèle l’agence de presse espagnole EFE.

Contacté par Telquel.ma, Ahmed Toufiq nous explique que « pour que les imams étrangers soient formés dans l’institut Mohammed VI, il faut une requête adressée à Sa Majesté par le pays concerné. En l’occurrence, je ne suis pas au courant d’une telle initiative« .

Les responsables de l’Intérieur marocains et espagnols s’étaient rencontrés le 29 août pour échanger des informations concernant l’enquête des attentats de Barcelone, mais aussi concernant toutes les questions sécuritaires. Au cœur de la cellule terroriste démantelée en Espagne se trouvait un imam d’origine marocaine.

Lire aussi : Juan Ignacio Zoido: « Nos forces de sécurité ont été en contact permanent » avec le Maroc depuis les attentats

L’Institut Mohammed VI, inauguré le 27 mars 2015 à Rabat, vise autant les Marocains que les étrangers. Dès son lancement, il abritait 250 Marocains et quelque 450 étrangers: des Guinéens (100), Ivoiriens (75) et Tunisiens (37), mais aussi 23 Français et 212 Maliens.

Le directeur Abdeslam Lazaar a expliqué à EFE que cette année son institut, où exercent 66 professeurs, accueille plus de 1.200 étudiants. Il estime par ailleurs que l’Espagne pourrait déléguer la sélection et l’envoi des imams au Maroc à un corps islamique espagnol « modéré et reconnu par l’État« .

article suivant

Transport, administrations, cafés : le pass vaccinal adopté à partir de ce jeudi 21 octobre (Officiel)