VIDEO : il défie les organisateurs d'une compétition qui refusaient d'accorder une minute de silence

Alfonso Alvarez a rendu à sa manière hommage aux victimes des attentats de Barcelone et Cambrils, lors d'une compétition internationale de natation ce samedi à Budapest.

Par

© Capture d'écran

Les spectateurs de l’épreuve du 200m brasse des Championnats du monde des maîtres (une compétition réservée au plus de 25 ans, précise Le Figaro) , à Budapest, ont assisté à une scène surréaliste ce samedi. Alors que les organisateurs de la compétition avaient refuser d’accorder une minute de silence demandée par le nageur Alfonso Alvarez en mémoire des victimes des attaques à la voiture bélier à Barcelone et Cambrils, ce dernier s’y est pris autrement pour leur rendre hommage.

L’homme a en ainsi démarré l’épreuve une minute après tous les autres concurrents. D’après L’Equipe, les organisateurs n’ont pas comptabilisé son chrono, et n’ont pas diffusé sa course. Les réseaux sociaux se sont chargés de relayer le geste du nageur espagnol. « Ils m’ont dit que ce n’était pas possible car on ne pouvait pas perdre une minute. Je n’ai pas bougé, comme quand ils disent ‘garde-à-vous’ à l’armée. Je suis parti une minute plus tard. Mais cela m’est égal, je me sentais mieux que si j’avais gagné tout l’or du monde », a-t-il expliqué à la presse espagnole, relayée par Le Figaro.

D’après le dernier bilan officiel, les attentats de Barcelone et Cambrils ont fait 15 morts, une centaines de blessés. Plusieurs clubs de football à travers l’Europe ont observé une minute de silence et/ou arboré des brassards noir en hommage aux victimes.

article suivant

La polémique autour du collaborateur violent de Macron enfle

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.