Finlande : l'attaque considérée comme terroriste, menée par un Marocain (police)

L'homme qui poignardé à mort deux personnes vendredi à Turku, dans le sud-ouest de la Finlande, est un Marocain de 18 ans, a annoncé samedi la police qui a ouvert une enquête pour terrorisme.

Par

Crédit: KIRSI KANERVA / AFP
Crédit: KIRSI KANERVA / AFP

L’homme qui poignardé à mort deux personnes vendredi à Turku, dans le sud-ouest de la Finlande, est un Marocain de 18 ans, a annoncé samedi la police qui a ouvert une enquête pour terrorisme.

« L’attaque a d’abord été qualifiée de meurtre, mais pendant la nuit, nous avons reçu des informations supplémentaires qui indiquent que les infractions pénales sont maintenant des meurtres avec intention terroriste« , a déclaré la police dans un communiqué. Les autorités ont formellement identifié le suspect, « un citoyen marocain de 18 ans « , sans donner plus de détails à son sujet.

La police avait rapidement arrêté vendredi le suspect armé d’un couteau, le blessant par balles à la jambe, sur une place du centre-ville de Turku. L’homme avait poignardé à mort deux personnes. Le bilan des blessés a été revu à la hausse, passant de six à huit, dont trois actuellement hospitalisés en soins intensifs. Les deux personnes tuées par l’assaillant étaient Finlandaises, a précisé la police. Parmi les blessés figurent un Italien et deux Suédois.

La police a également arrêté cinq personnes lors d’une perquisition dans un appartement de Turku dans la nuit. « Nous avons maintenant six suspects en détention, le principal suspect et cinq autres« , a déclaré à l’AFP le commissaire Markus Laine, du Bureau national d’enquête. »Nous enquêtons sur le rôle de ces cinq autres personnes, mais nous ne sommes pas encore sûrs s’ils ont un lien (avec l’attaque) (…). Nous allons les interroger, et nous pourrons ensuite en dire plus (…). Mais ils ont été en contact avec le principal suspect« , a ajouté M. Laine.

En juin, les services de sécurité finlandais (Supo) ont relevé d’un cran leur évaluation du risque d’attaque terroriste, annonçant avoir repéré une activité du groupe Etat islamique qui pourrait viser la Finlande. Le risque, considéré jusque-là comme « faible », est désormais « élevé », soit le deuxième niveau sur une échelle de quatre.

article suivant

La France championne du monde pour la 2e fois de son histoire

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.