Quand une chanteuse de chaâbi encourage les hommes... à battre les femmes

Capture d'écran du Clip "Lbnat Kamouniat" Crédit YouTube

La nouvelle chanson de Imane Bent El Howat “Lbnat Kamouniat“ est parue le 7 août et elle fait déjà polémique. Non pas par le nombre de vues, d’à peine 20000, mais plutôt par les paroles qui suggèrent aux hommes de battre les femmes.

L’expression “Kamouni“ vient du cumin que l’on frotte pour en extraire l’odeur. Plus clairement, cela signifie qu’il faut maltraiter pour pouvoir en tirer quelque chose. Choquant.

La gifle règle l’humeur“ ou encore “grâce à ses coups, jamais elle ne l’oublie“ la chanteuse chaâbi n’y est pas allé de main morte pour encourager les hommes à être violents envers leurs femmes. “Celle qui a goûté au bâton de son amant, jamais elle ne l’oubliera“ ou plus clairement si vous battez votre femme elle se souviendra toujours de vous.

On se souvient des conseils hallucinants d’une animatrice de 2M aux femmes battues, qui avait valu à cette dernière un recadrage de sa hiérarchie. Jusqu’à quand les femmes se permettront de prôner ce genre de messages, au lieu d’avancer ensemble pour une meilleure situation de la femme dans le royaume ?

 

article suivant

Les Marocains du programme pour les jeunes leaders africains de la Fondation Obama témoignent

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.