Pour Ahmad Ahmad, le Cameroun « n’est pas prêt »pour accueillir la CAN 2019

Des experts mandatés par la Confédération africaine de football se rendront au Cameroun le 20 août.

Par

Crédit: AFP
Crédit: AFP

Vers la désignation d’un nouveau pays hôte pour la Coupe d’Afrique des nations 2019 ? C’est ce que semblent suggérer les déclarations accordées par le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, à des médias burkinabés lors d’une visite de travail à Ouagadougou. « Même à quatre équipes, le Cameroun n’est pas prêt. Nous avons décidé que désormais ce ne sont plus les membres du comité exécutif qui vont inspecter les pays retenus pour l’organisation de la CAN. Ce sont désormais des experts qui le feront et la CAF statue au regard des résultats. Pour ce qui concerne le Cameroun, nous allons envoyer les experts et on décidera à l’issue de leur mission d’inspection » a déclaré le président de la CAF.

Cette annonce fait suite à la décision prise par le comité exécutif de l’instance continentale de porter le nombre d’équipes participant à la compétition à 24 au lieu de 16.  En cas de désistement du Cameroun, le Maroc et l’Algérie se sont portés candidats pour accueillir la compétition reine du football africain. Dans des déclarations relayées par l’agence de presse tunisienne TAPF, le secrétaire général de la fédération camerounaise de football (FECAFOOT), Blaise Moussa,  avait assuré que son pays « est assuré d’accueillir la CAN 2019 pour avoir rempli 60% du cahier des charges à 18 mois du coup d’envoi de cette édition ».  La visite d’inspection des experts mandatés par la CAF est prévue le 20 août.

article suivant

Réouverture des frontières : pas de recommandation du comité scientifique, selon le ministère de la Santé