72 policiers et 11 manifestants blessés à Al Hoceima (bilan officiel)

Les autorités locales d'Al Hoceima ont publié un premier bilan des manifestations dispersées à coup de grenades lacrymogènes ce 20 juillet dans la province.

Par

Crédit: DR

Les autorités locales d’Al Hoceima livrent un premier bilan officiel concernant les manifestations dispersées par la force ce jeudi 20 juillet à Al Hoceima. D’après un communiqué de la préfecture, les heurts ont fait 72 blessés du côté des forces de l’ordre et 11 dans le camp des manifestants, suite à l’usage de bombes lacrymogènes. Les blessés ont été transportés à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires. Tous ont quitté l’établissement hospitalier, hormis « deux éléments des forces de l’ordre se trouvant dans un état grave », poursuit la même source.

Les autorités locales évoquent entre « 300 à 400 personnes » qui ont défilé dans la province « en totale défiance de la décision d’interdiction de la manifestation » du 20 juillet. Le communiqué ajoute que des « éléments cagoulés ont provoqué les forces de l’ordre les attaquant à coup de jets de pierre ». « Deux voitures appartenant aux forces de l’ordre ont été incendiées à Ajdir », d’après la même source.

Pour l’heure, la situation demeure confuse à Al Hoceima où des manifestants ont tenté à plusieurs reprises de se rassembler bravant l’interdiction de manifester annoncée par les autorités. Les forces de l’ordre ont fait à plusieurs reprises usage de bombes lacrymogènes pour disperser les manifestants.

Lire aussi: Ambiance tendue à Al Hoceima au démarrage de la manifestation du 20 juillet

Crédit: DR
Crédit: DR
Crédit: DR
Crédit: DR
Crédit: DR
Crédit: DR
Crédit: DR
Crédit: DR