Al Hoceima : le directeur du site Rif Presse condamné à cinq mois de prison ferme

Mohamed El Hilali était poursuivi "pour insultes aux agents publics durant l’exercice de leurs fonctions" , "manifestation sans autorisation  préalable" et "exfiltration d’une personne faisant l’objet d’une enquête judiciaire". Il compte faire appel de sa condamnation.

Par

Le procès de 37 manifestations du Hirak d’Al Hoceima s’est ouvert le 29 juin dans la ville du Rif. À l’issue de la première audience, quatre personnes ont été condamnées. Parmi elles, le directeur du site local d’information Rif Presse, Mohamed El Hilali.

Ce dernier a écopé de cinq mois de prison ferme selon Rachid Belaali, avocat et coordinateur de la défense des détenus du Hirak. El Hilali, qui compte faire appel de cette décision, était poursuivi « pour insultes aux agents publics durant l’exercice de leur fonction » , « manifestation sans autorisation  préalable«  et « exfiltration d’une personne faisant l’objet d’une enquête judiciaire« .

Trois autres manifestants ont été condamnés à des peines de 12 à 18 mois de prison. Dans le cadre de ce procès, cinq personnes ont bénéficié de la liberté provisoire, quatre personnes ont vu leurs dossiers classés tandis que 24 autres personnes ont été renvoyées en prison, en attente de leur jugement nous indique Rachid Belaali. Enfin, quatre mineurs également poursuivis par la justice ont été remis en liberté.

article suivant

Deux réseaux de trafic de migrants mineurs marocains démantelés

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.