Que vont devenir les réfugiés syriens rapatriés au Maroc? – Telquel.ma

Que vont devenir les réfugiés syriens rapatriés au Maroc ?

L'Allemagne et le Canada se disent prêts à en recevoir une partie. 7 des 28 réfugiés en question ont choisi de rester au Maroc. Les détails.

Par

Crédit : Tniouni

Le 20 juin, journée mondiale des migrants, Mohammed VI a donné ses instructions pour le « traitement immédiat » de la situation de 13 familles syriennes bloquées, depuis plus de deux mois entre le Maroc et l’Algérie. Dès le lendemain, les 28 réfugiés de ce groupe ont été reçus au Conseil national des droits de l’Homme (CNDH).

Selon une source proche du dossier , sept réfugiés syriens, sur les 28, ont choisi de rester au Maroc où ils ont des proches. « En coordination avec le HCR, ils seront régularisés ou obtiendront le statut de réfugiés« , affirme notre interlocuteur.

Dans le premier cas, ils auront droit au Ramed pour la couverture médicale de base, leurs enfants seront scolarisés gratuitement dans l’école publique et ils pourront chercher de l’emploi après des formations fournies gracieusement par l’ANAPEC. Pour cette catégorie, les autorités marocaines fourniront des cartes de séjour valables pendant trois ans. Quant à ceux qui auront le statut de réfugiés, ils seront pris en charge par le HCR.

L’Allemagne et le Canada prêts à accueillir d’autres réfugiés, le Danemark éventuellement

L’Allemagne et le Canada ont déjà annoncé qu’ils étaient prêts à accueillir les 21 autres réfugiés du contingent. « Des tractations sont en cours, via le HCR, avec les chancelleries respectives de ces deux pays à Rabat« , affirme notre source qui ajoute que le Danemark pourrait éventuellement, à son tour, recevoir quelques réfugiés.

En attendant, les 28 réfugiés syriens ont été pris en charge par le HCR qui se chargera de leur trouver des familles d’accueil tout en leur fournissant le nécessaire pour vivre. « Le HCR dispose d’un bon réseau de familles bénévoles et les 28 réfugiés seront tous logés et nourris en attendant une issue à leur calvaire« , expliquent nos sources.

refugies-RT-2

Crédit : Tniouni

Crédit : Tniouni

refugies-rt-3

Crédit : Tniouni

Crédit : Tniouni

article suivant

A l'OIF, Louise Mushikiwabo veut empêcher la jeunesse africaine de "se jeter dans la Méditerranée"

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.