Larbi Alaoui Belrhiti, patron d'Avito, va prendre la tête de Jumia

Le patron d'Avito va diriger la boutique en ligne Jumia. Larbi Alaoui Belrhiti avait annoncé son départ du leader marocain des petites annonces sur Internet le mois dernier.

Par

Larbi AlaouiBelghiti, Directeur general d'Avito.ma. Crédit: DR
Larbi AlaouiBelghiti, Directeur general d'Avito.ma. Crédit: DR

Larbi Alaoui Belrhiti avait annoncé qu’il quitterait Avito au mois de juillet, sans préciser vers quelle destination. Le jeune patron de 36 ans nous l’a confirmé le 22 juin. Il rejoint l’équipe de Jumia Maroc. Il prendra mi-juillet la relève de l’ancien PDG Bastien Moreau à la tête de la boutique en ligne, selon une information qui nous a été confirmée par l’intéressé. « J’ai décidé de quitter la direction de Jumia Maroc après trois ans pour endosser d’autres responsabilités au sein du groupe« , nous précise Bastien Moreau. Cette annonce coïncide avec les cinq ans de Jumia qui a quintuplé son chiffre d’affaires et a vu ses effectifs passer de 50 à 350 en trois ans.

Lire aussiLarbi Alaoui Belrhiti quittera Avito en juillet

« Nous avons vu plus de 200 candidats. Larbi Alaoui Belrhiti a été choisi parcequ’il connaît très bien le marché marocain, et il a un profil hi-tech sur lequel nous comptons beaucoup. Nous voulions un bon manager qui avait la même culture d’entreprise et la même énergie« , poursuit Bastien Moreau.

L’entrepreneur quitte le leader des petites annonces sur Internet au Maroc, qui a connu une croissance de 400% en 2015, puis de 100% en 2016. Arrivé dans le groupe norvégien Schibsted en 2012 en tant que directeur général de Bikhir.ma, il a été à l’origine de la fusion en 2014 avec Avito.ma dont il a aussitôt pris la direction générale.

Aujourd’hui, Avito.ma recense 35.000 nouvelles annonces déposées chaque jour et une audience mensuelle de 5 millions de visiteurs uniques qui en fait le second site marocain toutes catégories confondues. Pour l’instant, le successeur de Larbi Alaoui Belrhiti n’est pas encore connu.

article suivant

Disparition de la petite Naima : ce que l'on sait