Hirak : la DGSN annonce plus de 14 millions de dirhams de dégâts matériels à Al Hoceima

298 policiers ont été blessés par des jets de pierres de la part des manifestants du Hirak.

Par

Crédit : Yassine Toumi/TELQUEL

Depuis le 28 octobre 2016, 298 policiers ont été blessés par des jets de pierre lors des manifestations du Hirak à Al Hoceima. C’est ce qu’indique un bilan chiffré de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) relayé par l’agence de presse MAP ce mardi 13 juin.

La DGSN précise dans son communiqué que les blessures infligées aux policiers ont causé des arrêts temporaires de travail allant de 15 à 104 jours. Deux policiers visés par des jets de pierres sont actuellement soignés à l’hôpital Cheikh Zayed de Rabat en raison de plusieurs fractures au niveau de la tête, poursuit la même source.

La DGSN rapporte également que des biens publics ont été endommagés lors des heurts entre la police et les manifestants. Les dégâts sont estimés à quelque 14,126 millions de dirhams.

Enfin, la DGSN affirme que lors de certaines manifestations qui ont dégénéré en « rassemblements violents », plusieurs personnes ont également utilisé des armes blanches, ou encore des cocktails Molotov.

article suivant

Face au Portugal, un Maroc dominateur mais éliminé de la Coupe du monde

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.