Cinq jeunes blogueurs-journalistes du Hirak arrêtés

Cinq jeunes animateurs des médias locaux à Al Hoceima ont été arrêtés en marge des manifestations du Hirak. Ils ont été transférés à Casablanca pour les besoins de l'enquête toujours en cours.

Par

Photomontage pour la libération des journalistes citoyens de Rif24. ©Rif24

Mohamed El Asrihi, directeur du site d’information Rif24, Jaouad Al Sabry, photographe du même site, et Abdelali Haddou, directeur de la webTV Araghi TV, ont été arrêtés le 6 juin et transférés à Casablanca, selon Rachid Belaali avocat, coordinateur de la défense des détenus du Hirak. « Il se pourrait qu’ils soient présentés devant le procureur du roi aujourd’hui [le 8 juin] aux côtés de Nabil Ahmjik [un militant du Hirak]« , nous précise la même source.

Houssein El Idrissi, photographe pour le site d’information Rifpress, et Fouad Assaidi, directeur de la webTV Awar TV ont été arrêtés pour leur part le 26 mai selon Rachid Belaali. Ils ont également été transférés à Casablanca et placés en détention préventive à Oukacha, d’après la même source. « L’instruction détaillée est toujours en cours« , explique maître Belaali. « Il faut faire attention à ce que relayent certains médias au sujet des chefs d’accusation des personnes arrêtés. C’est le juge d’instruction qui tranchera une fois les enquêtes terminées« , précise le coordinateur de la défense des détenus du Hirak.

Mohamed El Asrihi directeur du Rif24. © Achraf Bellali
Mohamed El Asrihi directeur du Rif24. © Achraf Bellali
Jaouad El Sabry photographe de Rif24. © Mohamed El Asrihi
Jaouad El Sabry photographe de Rif24. © Mohamed El Asrihi
Houssein Al Idrissi photographe de Rifpresse. © DR
Houssein Al Idrissi photographe de Rifpresse. © DR
article suivant

Après quatre années passées à Cuba, l’ambassadeur Boughaleb El Attar fait le bilan