Cargaisons de l’OCP bloquées: le Polisario débouté au Panama, procès reporté en Afrique du Sud

Le Panama déboute le Polisario dans sa tentative de saisie de phosphate marocain à bord d’un navire. Le jugement d'une affaire similaire en Afrique du Sud est reporté au 15 juin.

Par

L'Ultra Innovation qui transportait les phosphates de l'OCP bat pavillon panaméen. Crédit : Capture YouTube.

L’action en justice intentée au Panama par le Front Polisario pour saisir la cargaison de phosphate de l’OCP en provenance de Phosboucraa à bord du navire « Ultra Innovation » a été jugée « infondée » par la Cour maritime du Panama. C’est ce que rapporte un communiqué de l’Office chérifien des phosphates transmis à la presse le 8 juin. « La Cour panaméenne déclare qu’une cour nationale n’est pas la juridiction compétente pour se prononcer au sujet d’une affaire politique internationale. Le jugement de la cour révèle par ailleurs qu’il n’y a aucune preuve démontrant que la cargaison appartient aux requérants« , précise le communiqué.

L’ »Ultra Innovation » avait été stoppé le 18 mai lors de sa traversée du Canal de Panama, en route pour Vancouver après une plainte du Polisario contre l’armateur danois du navire. Il avait finalement pu prendre le large malgré la poursuite du procès.

Lire aussi : Nouvelle saisie d’un bateau transportant du phosphate de l’OCP

Début mai, le Polisario avait déjà tenté la même manœuvre avec le navire « NM Cherry Blossom » qui faisait escale en Afrique du Sud avant de mettre le cap sur la Nouvelle-Zélande avec 50.000 tonnes de phosphate à son bord. Sur cette seconde affaire, l’OCP précise que « le tribunal vient, aujourd’hui même [8 juin, NLDR], de reporter sa décision au 15 juin 2017« . Le jugement était initialement prévu pour le 9 juin.

Lire aussi : Un cargo de l’OCP transportant 50.000 tonnes de phosphate saisi en Afrique du Sud

article suivant

Expo 2020 Dubaï : le Maroc annonce les grandes lignes de sa programmation