Al Hoceima : Les commerçants répondent à l'appel à la grève générale

La plupart des boutiques situées dans le centre-ville d'Al Hoceima ont gardé leurs rideaux baissés ce 1er juin. 

Par

Crédit Yassine Toumi

L’appel à la grève générale lancé par les manifestants du Hirak d’Al Hoceima le 30 mai a été suivi par les commerçants de la ville du Rif. Dans le centre ville d’Al Hoceima, le 1er juin, seulement une supérette, un kiosque à journaux et quelques boulangeries étaient ouvertes. Selon une source au sein du ministère de l’Intérieur, certaines personnes ont « menacé des commerçants » afin de les contraindre à fermer boutiques. « Toute personne adoptant ce genre de comportement hors la loi sera arrêtée immédiatement, » indique notre source. Sur place, les rares boutiques ouvertes semblaient plutôt tourner à plein régime.

Des manifestations sont à nouveau prévues ce soir Al Hoceima, à partir de 22 heures. Les manifestants comptent se regrouper au quartier Sidi Abid, lieu de rassemblement du Hirak depuis près d’une semaine.

18835182_1901161313490245_603817621_n

 

Crédit Yassine Toumi
Crédit Yassine Toumi
Crédit Yassine Toumi
Crédit Yassine Toumi