Terrorisme : la recette de Tamek pour déradicaliser les prisons

La Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a lancé un programme de déradicalisation dont l'objectif est de prémunir les détenus de l’idéologie obscurantiste.

Par

Mohamed Salah Tamek, délégué général de l'administration pénitentiaire. Crédit : Rachid Tniouni

Depuis quelques semaines, des médias nationaux évoquent l’ouverture d’un dialogue entre les autorités et les détenus salafistes. La seule initiative notée dans ce sens est le lancement d’un programme de lutte contre la diffusion des idées extrémistes dans les établissements pénitentiaires par la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR). Ce programme a été élaboré en partenariat avec la Rabita Mohammadia des Oulémas et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), a annoncé Mohamed Salah Tamek, patron de la DGAPR, la semaine dernière au Parlement.

Le responsable s’exprimait lors de l’examen du budget sectoriel de la DGAPR. Il a affirmé que le programme portait dans un premier temps, sur la formation de 47 cadres des prisons et mourchidine pour l’année 2016. Ces derniers devront à leur tour former 220 détenus choisis sur étude de dossier, et qui seront les relais de la déradicalisation auprès de quelque 22.000 prisonniers d’ici fin 2017.

Lire aussi : 1.631 jihadistes marocains dans les zones de conflit en 2016

Mohamed Salah Tamek a également révélé qu’à fin 2016, les prisons du royaume abritaient 1.000 détenus condamnés pour des affaires liées au terrorisme. C’est cette catégorie essentiellement qui donne du fil à retordre aux autorités puisqu’ils pourraient tout simplement transformer les prisons en pépinières pour jihadistes.

Signalons que, selon les dernières statistiques en date, les zones de conflit syro-irakiennes accueillaient 1.631 jihadistes marocains, dont 225 anciens condamnés pour terrorisme au Maroc.

article suivant

Après le départ de Haite, une autre entreprise chinoise serait intéressée

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.