Un journaliste de la MAP retrouvé mort à son domicile

Hassan Shaimi, photojournaliste de l’agence MAP, a été retrouvé mort à son domicile. Son corps était ligoté et présentait des blessures.

Par

Crédit : Facebook

Le photojournaliste de l’agence MAP Hassan Shaimi a été retrouvé mort à son domicile le 3 mai à Temara. Selon le 360.ma, il n’avait pas donné de signe de vie la veille. « Les premières constatations de la police qui était sur place hier jusqu’à minuit font état d’un cadavre retrouvé ligoté, des mains et des pieds, avec des blessures causées par un objet contondant et des traces de sang« , confie un cadre de l’agence MAP. « La police mène son enquête, et pour l’instant aucun élément ne permet de dire que sa disparition soit liée à son activité professionnelle« , poursuit notre source.

Des photographes de presse contactés par Telquel.ma, qui croisaient Hassan Shaimi surtout dans les évènements qu’il couvrait à Rabat pour la MAP, ou encore à la COP22, le décrivent comme quelqu’un de « très gentil, sans histoire« , prompt à « remplacer ses collègues au pied levé pour des couvertures« .

article suivant

Casablanca : réouverture des écoles à partir du 5 octobre, et prolongation des mesures restrictives