Rififi au PJD : Amina Maelainine tire à boulets rouges sur Aziz Rabbah

L'heure est aux règlements de comptes entre Amina Maelainine et Aziz Rabbah qui ont récemment étalé leur linge sale sur Facebook.

Par

Crédit : Tniouni

lettre adressée au ministre de l’Énergie et des Mines et partagée le 1er mai sur sa page Facebook, la députée de Casablanca a accusé Aziz Rebbah de médisance. « J’ai reçu des appels de plusieurs frères et sœurs de Tiznit qui m’ont confié leur désarroi et leur désapprobation au sujet de propos que vous avez tenu à mon encontre lors d’une réunion à Tiznit« , a écrit Maelainine, originaire de Tiznit. Selon elle, Aziz Rabbah lui aurait notamment reproché d’avoir critiqué la trajectoire prise par le parti à la lampe au lendemain de l’éviction de Benkirane. « Que vous décidiez de m’attaquer dans ma propre ville, en présence des frères avec qui j’ai grandi, et ce de façon provocatrice, je n’arrive pas à le comprendre« , poursuit Maelainine.

Dans sa lettre, la vice-présidente de la Chambre des représentants demande à son vis-à-vis pourquoi il n’a pas démissionné du secrétariat général du parti « puisqu’il n’était pas d’accord avec la mise à l’écart de l’USFP » de la majorité. À la fin de sa missive, tout en déplorant la manière avec laquelle Rabbah a réglé ses comptes avec elle, Amina Maelainine a tenu à saluer les autres dirigeants du PJD qui, en dépit des désaccords, tiennent tout de même à « décrocher leur téléphone pour communiquer, s’expliquer, et donner conseil« .

Face à l’agitation suscitée sur les réseaux sociaux par cette sortie de Maelainine, Aziz Rabbah n’a pas tardé à réagir, indiquant sur sa page Facebook « réserver » sa réponse aux organes internes du parti, dans une publication datée du 2 mai.

article suivant

Mohammed VI en visite officielle au Soudan en octobre

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.