Abdelilah Benkirane démissionne de son poste de député

L’ancien chef du gouvernement a tenu à "rectifier" une incompatibilité liée à sa nomination à la tête de l’Exécutif à l'issue des législatives d'octobre 2016.

Par

Abdelilah Benkirane © Yassine Toumi

Abdelilah Benkirane ne siégera plus au parlement. L’ex-chef du gouvernement a présenté sa démission de son poste de député de la circonscription de Salé Medina dans l’après-midi du 12 avril. Une démission qui aurait dû « être déposée après sa nomination au poste de chef du gouvernement » le 10 octobre dernier par le roi Mohammed VI, indique le site officiel du PJD.

Selon le parti à la lampe, cette décision a donc pour but de « rectifier » cette incompatibilité. Elle est prise à la veille de l’ouverture de la session de printemps du parlement, signifiant que l’ancien chef de l’Exécutif ne votera pas le programme du gouvernement conduit par Saad Eddine El Othmani.

La démission de Benkirane fait suite à celle de Jamaâ Moatassim, son ancien chef de cabinet, qui est aussi l’actuel président du conseil de la ville de Salé. Les sièges de Moatassim et Benkirane seront respectivement occupés par Mohamed Zouiten et Mohamed Ben Brahim, président de la circonscription Salé Bab Lamrissa, tous membres du PJD.

Dans un discours adressé à la Chabiba du PJD le 8 avril dernier, l’ancien chef du gouvernement avait appelé les militants du parti à « persister, militer, aller vers les citoyens et leur dire que rien n’est perdu et que nous sommes encore là » empruntant ainsi à la rhétorique de la « défaite » utilisée par les militants du PJD déçus par les concessions acceptées par Saad Eddine El Othmani.

article suivant

Pour Hassan Nasrallah, "Israël a fourni au Maroc les noms de dirigeants du Hezbollah"

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.