Le conseil national du PJD appelle à accélérer la formation du gouvernement

Le parlement du parti de la lampe regrette que certains partis n'aient pas permis à Abdelilah Benkirane de former un gouvernement plus rapidement. 

Par

Crédit : Rachid Tniouni

Vers une accélération de la formation de la majorité gouvernementale? À l’issue d’une réunion tenue le 14 février, le Conseil national du PJD a publié un communiqué dans lequel il appelle à « une formation rapide du gouvernement » afin que celui-ci puisse « jouer son rôle et répondre aux défis internes et extérieurs du pays« .

Le Conseil national, qui fait office de parlement du parti de la lampe, déplore l’adoption d’une « logique éloignée du texte constitutionnel » par le RNI, le MP, l’USFP et l’UC. Pour le parti de la lampe, ces formations « doivent faciliter la tâche au parti arrivé premier aux élections » au lieu « d’adopter des méthodes anticonstitutionnelles pour entraver la formation du gouvernement« .

Lire aussi : Le RNI, le MP, l’UC et l’USFP signent un communiqué conjoint et réclament l’élargissement de la majorité

Le parlement du PJD a également fustigé « les tentatives de putsch » visant à « entraver la désignation d’Abdelilah Benkirane » à la tête du gouvernement. Une référence à une réunion qu’aurait organisée Ilyas El Omari, secrétaire général du PAM, dans le but de former une majorité parlementaire avant la nomination de Abdelilah Benkirane en tant que Chef du gouvernement.

Lire aussi : Formation du gouvernement: Chabat dénonce un « complot » d’Elomari