Fnideq : les autorités libèrent un vautour capturé par des adolescents

L’animal avait été capturé à Fnideq après avoir été relâché par le Haut-commissariat aux eaux et forêts dans un site naturel à proximité de Tanger.

Par

Crédit: Wikicommons
Crédit: Wikicommons

Le Haut-Commissariat aux eaux et forêts a récemment relâché cinq vautours fauves dans un site naturel à proximité de Tanger. Cependant, l’un d’entre eux, comme en témoignent des photos publiées sur les réseaux sociaux, a été capturé par une bande d’adolescents à Fnideq.

L’oiseau a finalement été retrouvé par des responsables locaux de la ville qui se sont rendus dans le quartier où résident les deux personnes majeures figurant sur les clichés qui ont circulé sur la Toile, rapporte le site d’informations alyaoum24.

Le groupe ayant capturé le vautour a nié avoir maltraité l’animal affirmant s’être contenté de prendre des photos avec l’oiseau rare. Après la publication du cliché, le vautour fauve a été remis à une association locale qui l’a ensuite confié à la Commission régionale des eaux et forêts. Cette dernière l’a remis en liberté le 14 février.

Khalil El Bejaoui

article suivant

Doléances financières des médecins privés : où en sont les négociations avec le ministère ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.