Les députés du PAM ont jusqu'au 13 février pour rembourser leurs indemnités

Le PAM a lancé un ultimatum à ses élus à la première chambre. Ils ont jusqu'au 13 février pour rembourser leurs indemnités parlementaires. Les récalcitrants verront leurs noms publiés dans une liste. 

Par

Après avoir annoncé que ses élus à la Chambre des représentants allaient renoncer à leurs indemnités pour la période d’inactivité de la première chambre, le PAM décide de joindre l’acte aux paroles. Dans un communiqué publié le 2 février après une réunion de ses deux groupes parlementaires, le parti au tracteur annonce qu’il « a été décidé de rendre l’ensemble des indemnités relatives à cette période à la trésorerie générale du royaume avant le 13 février« .

LETTREPAM

Pour ce faire, le parti a fourni à ses élus parlementaires un modèle de lettre à compléter. Ce document doit inclure le nom du député, le montant de l’indemnité qui lui a été versée ainsi qu’une copie de sa carte d’identité.  Dans cette lettre, il est demandé au ministre de l’Économie et des Finances de « bien vouloir donner ses instructions aux services concernés pour établir un ordre de recettes en vue d’effectuer un don en mon nom [celui de l’élu, ndlr] au profit de l’État marocain« .

Lire aussi: Le PAM veut abroger les retraites des parlementaires

Contacté par Telquel.ma, le porte-parole du PAM, Khalid Adenoune, explique que « cette lettre doit être déposée à la Direction du budget contre accusé de réception ». Les services du ministère de l’Intérieur devront ensuite, en fonction de la carte nationale des élus concernés, leur indiquer la trésorerie provinciale où ils pourront effectuer leur don. Suite à cette opération « chaque élu recevra une quittance pour son versement ». Ce document sera ensuite envoyé au parti. « Une liste des personnes ayant respecté ou non la décision du parti sera publiée« , prévient le communiqué du parti au tracteur.

article suivant

Expo 2020 Dubaï : le Maroc annonce les grandes lignes de sa programmation