Médias 24 interdit de couvrir l'audience de l'affaire la Samir

Le journaliste du site d'information, Abdelali El Hourri a été empêché d'accéder à la salle d'audience du tribunal de commerce de Casablanca

Par

Crédit DR

Notre confrère du site d’information Médias 24, Abdelali El Hourri, a été interdit d’accès à l’audience publique de l’affaire la Samir qui s’est tenue le 30 janvier au tribunal de commerce de Casablanca. Le journaliste a été également convoqué au bureau du procureur du roi, explique Naceureddine Elafrite, directeur de la publication de Médias 24. Selon le parquet du tribunal, « la couverture des audiences publiques est désormais subordonnée à une autorisation« , l’interdiction a également été justifiée pour la « sensibilité du dossier », selon les interlocuteurs du journaliste sur place.

De son côté, Médias 24 estime que cette procédure va à l’encontre du principe de la publicité des audiences publiques, tel qu’il est disposé dans l’article 123 de la constitution. Il juge aussi cette interdiction contraire au droit à l’information accordé aux organismes avec mission de service public, comme indiqué dans l’article 27 du texte constitutionnel.

Le site d’informationqui conteste la décision, compte par ailleurs saisir les ministres de la Justice et de la Communication. « Le dossier Samir est trop sensible justement, trop important, avec trop d’enjeux, pour être traité loin des regards des journalistes« , affirme le directeur de publication de Médias 24. 

 

article suivant

Les tares de l’ONMT pointées par un rapport parlementaire

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.